un magazine web axé sur la culture d’ici

Pomme illumine le Mtelus et le cœur des montréalais.es.

L’artiste Pomme présente son nouvel album « Consolation » et choisie le Québec pour commencer sa tournée.

Pomme
Crédit photo : Auréa Gamboa

Par : Cyriel Truchi-Tardivel

Au fil des années, de nombreux.ses artistes français.e.s sont tombé.e.s amoureux.se du Québec et de Montréal. Le public québécois, généreux, leur rend cet amour, donnant ainsi l’envie aux artistes de traverser l’océan pour leur présenter leur dernière création.

La jeune lyonnaise de 26 ans, dont la carrière commence très jeune, est déjà la gagnante de 2 Victoires de la musique (album révélation de l’année & interprète féminine). Auteure-compositrice-interprète & musicienne, elle s’initie à divers instruments de musique (violoncelle, guitare, autoharpe) et démarre sa carrière de manière autodidacte et autoproduite en diffusant ses créations sur la plateforme Youtube. En moins de 10 années de carrière, elle a déjà collaboré et effectué les premières parties d’artistes importants de la scène musicale (Benjamin Biolay, Asaf Avidan, Louane & Vianney, Safia Nolin) ; et s’est produite sur de belles scènes (Olympia de Paris, la Boule Noire, La Cigale, le Trianon, …).

Pour le début de la tournée promotionnelle de son troisième album studio « Consolation », Pomme décide de jouer à Montréal, « sa maison » comme elle aime à le dire, et s’offre la scène du MTelus. Le public répond présent à l’appel, et ça n’est pas moins de 2200 personnes présentes lors de ce concert unique en date du 21 décembre 2022, date du solstice d’hiver, nuit la plus longue de l’année, célébration de Yule.

Pomme au MTelus de Montréal
Crédit photo : Auréa Gamboa

Et c’est une soirée toute en douceur et illuminée, un concert à son image, que Pomme et ses musicien.ne.s ont offert au public. L’entrée sur scène se fait avec la chanson « Nelly », hommage à l’autrice québécoise Nelly Arcan, dont Pomme fût très touchée par les écrits. Arborant un simple hoodie noir brodé du nom « Nelly » en lettres pailletées, dès les premiers instants, Pomme capte l’attention du public et fascine son audience.

Sur scène, une forêt de champignons lumineux pour une scénographie simple et pourtant diablement efficace qui transporte l’auditoire dans un univers enchanté. Les musicien.ne.s sont coifé.e.s de chapeaux-champignons évoquant les chapeaux de rizières que l’on retrouve en Indonésie, dans les Philippines, au Vietnam, en Chine, au Japon et en Corée. Pomme qui affectionne les animés de Hayao Miyazaki et des Studio Ghibli, nous dévoile la poésie de son univers en quelques instants à peine. Le jeu de lumières (dont on peut saluer la création) nous promène dans son monde.

Pomme au MTelus
Crédit photo : Auréa Gamboa

Grande artiste, cette mezzo-soprano connait sa voix et l’utilise à son avantage. Elle peut aussi bien interpréter une chanson avec un ton grave, suave et velouté, puis, quelques mesures suivantes, montés dans des envolées aigües douces et aériennes. Multi-instrumentiste, elle s’amuse à jouer de ses divers instruments, d’une facilité déconcertante, selon les besoins de ses chansons. Les passages avec sa autoharpe ont eu un effet ensorcelant sur le public du Mtelus.

En plus d’être une personne simple, agréable et sincère (elle discute avec son public comme s’ils sont des amis de longue date, le plus naturellement possible), elle est également drôle, engagée et surtout dispose d’une belle plume. Ses textes emprunts de son quotidien, sont poétiques et travaillés. Ils évoquent les écrits de Baudelaire & Rimbaud (en plus enjoués). C’est un enchantement de constater que de jeunes artistes ont à cœur de continuer ce si beau chemin qu’ont tracé bon nombre d’artistes français (Charles Aznavour, Léo Ferrer, Barbara,…) où les paroles sont d’une importance capitale.

Pomme et une musicienne
Crédit photo : Auréa Gamboa

Se fût un moment magique et très agréable dans l’univers de Pomme. Une artiste à part entière qui est arrivée sur la scène musicale, sans concessions, mettant au travers de ses chansons son cœur à nu. Le public ne s’est pas trompé et est tombé immédiatement amoureux de cette étoile étincelante. Suivons-la de près, l’évolution de sa carrière et de son art promet de merveilleuses surprises !

Crédit photos : Auréa Gamboa

Vous pourriez être intéressé par ces articles :

Emi Jeen – Entrevue dans les coulisses de la salle Le Ministère

NOFX secoue le MTELUS

Heilung en concert au Mtelus

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email