Les Trois Accords en supplémentaire au MTELUS

Tout le monde a capoté au MTELUS!

© Facebook Les Trois Accords

Par: Myriam Bercier

Le samedi 7 décembre 2019, les Trois Accords étaient en supplémentaires au MTELUS, anciennement connu sous le nom du Métropolis, à Montréal.

Le spectacle des Trois Accords commencent alors qu’un rideau se lève sur les membres du groupe qui interprètent la pièce éponyme de leur dernier album Beaucoup de plaisir. Dès les premiers instants, le public a pu constater que le groupe était en grande forme! Il a interprété des succès de tous ses albums, mais majoritairement du sixième et dernier album de la formation, Beaucoup de plaisir. Le groupe, reconnu pour son humour, a bien fait rire la foule avec l’introduction de certaines chansons, notamment Je me touche dans le parc ou Les dauphins et les licornes.

© Facebook Les Trois Accords

Le groupe a fait un aveu au public attentif : ils ne croyaient pas pouvoir retourner sur une scène après en avoir été éloignés aussi longtemps, soit 7 jours. Ils doutaient de pouvoir créer un lien avec le public et ont donc dû demander des recommandations à leur conseiller marketing, qui leur a dit que de faire chanter et danser la foule avec eux pouvait être un pas dans la bonne direction. Ils ont mis ces sages conseils à l’oeuvre sur la chanson Caméra vidéo. En effet, Pierre-Luc Boisvert, le bassiste du groupe, est, aux dires de Simon Proulx, le chanteur, un vrai sac à mouvements de danse. Il nous a donc pratiqué un peu, et toute la foule s’est empressé de l’imiter dans la chanson.

© Facebook Bon Enfant

Le groupe Bon Enfant, qui assurait la première partie du spectacle, a su réchauffer le public. Le groupe, formé de la chanteuse du groupe Canailles, Daphné Brissette, allie divers styles. Cette dernière d’ailleurs a avoué avoir passé une vraie «semaine de merde», mais le fait d’être devant le public, sur la scène du MTELUS (qu’elle appelait sans cesse le Métropolis) lui mettait un baume sur le cœur et la réconciliait avec sa semaine.

 

Les Trois Accords, comme toujours, ont su mettre le party dans la salle, avec leur dynamisme que rien ni même les années n’a su altérer.

Crédit photo à la une : Arach’Pictures – Najim Chaoui

Vous pourriez aussi aimer...