un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Décembre à nos portes

© Complexe Desjardins

Par:

Nous y voici, nous y voilà. Décembre. Le dernier mois de 2020. Le dernier mois en souhaitant que 2021 nous soit plus chanceux. On se croise les doigts. On célèbre à l’avance cette fin d’année. On y croit pas à quel point cela a tout de même passé vite. Nuls regrets.

Il reste tout de même de beaux lancements de chansons, de disques et d’événements qu’il ne faut pas passer sous silence.

Voici donc mes suggestions en ce début de fin d’année.

Les 2Frères

© Facebook – 2Frères

Le populaire duo 2Frères nous offre cette année une magnifique chanson de Noël originale intitulée Noël c’t’année, écrite et composée par leur fidèle complice Steve Marin et disponible depuis vendredi le 27 novembre sur toutes les plateformes d’écoute en ligne.

Si l’année n’a pas été celle qu’on s’était imaginée, elle a néanmoins été une occasion d’introspection et de remise en question. Noël c’t’année aborde ces changements sans toutefois sortir de la trame narrative qu’on leur connaît ; une histoire simple et bienveillante qui fait chaud au cœur.

Erik et Sonny sont actuellement au sommet des palmarès radio avec leur plus récent extrait Faut qu’j’y aille, leur 9e numéro 1 au Top 100 en carrière tiré de leur plus récent album À tous les vents paru en février. Au cours des derniers mois, ils ont également fait paraître un magnifique livre aux Éditions La Semaine intitulé À tous les vents – L’histoire d’un improbable parcours qui relate leurs débuts depuis Chapais jusqu’au succès d’aujourd’hui.

Ludovick Bourgeois

© Photo officielle – Ludovick Bourgeois

À un moins d’un mois de Noël, Ludovick Bourgeois donne le coup d’envoi du décompte de Noël en dévoilant un tout premier extrait original de Noël, la chanson Avec ceux que j’aime.

Fanatique du Temps des Fêtes depuis sa tendre enfance, ce n’était qu’une question de temps avant que l’auteur-compositeur-intrerprète lance un jour une chanson de Noël.

La chanson est maintenant disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et d’écoute en continu.

Portée par une mélodie accrocheuse, la pièce renferme tous les éléments pour devenir un incontournable du temps des fêtes bien de chez-nous.

En plus de la chanson, Ludovick souhaite faire plaisir et remercier son public en lui offrant un concert virtuel gratuit et exclusif. Les fans auront droit à un spectacle où l’artiste, accompagné de Fred St-Gelais, interprètera les chansons de ses deux premiers albums, le tout en formule acoustique! À découvrir le 23 décembre prochain à 20h sur la page Facebook de l’artiste.

Lynda Lemay

© Photo officielle Lynda Lemay

C’est le 27 novembre dernier que Lynda Lemay nous a livré les versions physiques des 2 premiers albums d’une série de 11, Il était onze fois et Des milliers de plumes, étaient disponibles.
Rappelons que Lynda s’accorde 1111 jours pour sortir les onze albums qu’elle a préparés avec amour. Chacune des chansons choisira son chemin, son rythme inévitablement ralenti par la pandémie. Trompettes et tambours ne sont pas de mise en ces temps de confinement. Mais dans la crise, Lynda souhaite accompagner son auditoire et lui faire du bien, avant tout.

Mon drame
En mars dernier, en pleine préparation de son projet colossal, Lynda Lemay a décidé de briser un silence de près de quatre ans en offrant à son public deux nouvelles chansons. Celles-ci, mises en images par Parce Que Films et le remarquable réalisateur Éric Morin, annonçaient une histoire surprenante et singulière, tant dans le contenu que dans la forme.

En effet, le premier album, intitulé Il était onze fois, est constitué de onze chansons qui forme en bout de ligne ce qu’elle se plaît à appeler Un mélo-métrage. Toutes les chansons sont autonomes et racontent leur propre histoire, mais mises bout à bout, elles se transforment en un récit beaucoup plus large. Elles deviennent la trame sonore d’un film dont le propos est à la fois intime et universel.

Le mélo-métrage peut donc se décliner en onze vidéoclips (un sur chacune des chansons de l’album Il était onze fois), dont les deux premiers voyagent depuis quelques mois sur les réseaux sociaux et plateformes numériques. Le monde met la table et présente les personnages du film musical, et Un soir de semaine nous broie le coeur avec des scènes de détresse qui, en quelques habiles couplets, se transforment en étonnante histoire d’amour.
C’est donc aujourd’hui, 27 novembre, que l’on découvre enfin le troisième chapitre du mélo-métrage: Mon drame On y fait la connaissance de Charles, ou plutôt Jeanne, cette fille prisonnière de son corps d’homme, née à une époque où on ne parlait pas.

Phil G. Smith

© Instagram – Phil G. Smith

Phil G. Smith dévoile le vidéoclip de sa chanson La maison n’est pas à vendre. L’auteur-compositeur et interprète qu’on connaît surtout pour ses chansons festives, nous présente un côté plus personnel de son univers musical.

Au printemps 2019, Phil G. Smith présentait On fait du countryson premier album aux sonorités de country-rock américain francophone. Depuis, on l’a vu sur les scènes country des quatre coins du Québec nous chanter ses inspirations et ses histoires de brosse. Tout récemment, il lançait le duo Wild Ouest avec son réalisateur et ami de longue John Anthony Gagnon-Robinette, un autre projet de musique festive à consommer en roadtrip ou au bord du feu.

L’artiste originaire de l’Outaouais n’a cependant pas mis son projet solo de côté et nous dévoile aujourd’hui une facette beaucoup sentimentale et personnelle de son univers musical avec la chanson La maison n’est pas à vendre. Phil G. Smith est présentement en création d’un prochain album pour 2021 mais nous présente aujourd’hui une dernier titre tiré de son album On fait du country qui s’est d’ailleurs mérité une nomination à l’ADISQ pour l’Album de l’année country ainsi que 4 nominations au Gala Country. L’auteur-compositeur-interprète nous présente une pièce inspirée par les choix de vie auxquels on fait face, dans les beaux moments comme dans les épreuves.
Noël au Complexe Desjardins

© Complexe Desjardins de Montréal

Le complexe Desjardins est heureux de proposer des alternatives à l’approche de cette période des Fêtes toute particulière, en relevant tout un défi d’adaptation et d’innovation. Ainsi le vrai père Noël s’entretiendra avec petits et grands sur ZOOM, depuis le confort de son salon au pôle Nord, du 2 au 24 décembre. Aux mêmes dates, il sera possible de magasiner ses cadeaux de Noël grâce à la boutique en ligne du complexe Desjardins (à partir du 2 décembre), afin de commander et recevoir l’ensemble de ses achats, en moins de 24 heures et gratuitement (des conditions s’appliquent).

Le père Noël…depuis son salon au pôle Nord!

Chaque année, la rencontre avec le vrai père Noël au complexe Desjardins est un rendez-vous incontournable pour tous les enfants. Cette fois-ci, c’est lui qui reçoit – virtuellement – à partir du 2 décembre. Les enfants seront ravis d’avoir un tête-à-tête avec le père Noël, car même dans des conditions virtuelles, la magie reste là ! Comme il sera fortement sollicité, du 2 au 24 décembre (de 10h à 17h) il sera nécessaire de prendre rendez-vous à partir du 25 novembre ici.

De plus, le complexe Desjardins s’associera à la Fondation Desjardins afin d’offrir une visite virtuelle du père Noël dans certaines écoles primaires de Montréal, leur permettant ainsi de vivre un moment bien spécial avec leurs camarades à l’approche de la période des Fêtes. 

La boutique en ligne du complexe Desjardins 

Le magasinage prend une tournure différente cette année et le complexe Desjardins a réfléchi à une solution idéale qui pourrait combler les besoins des clients, habitués comme nouveaux : Il s’agit d’un site transactionnel. À compter du 2 décembre, ce service de magasinage en ligne offrira des avantages non-négligeables. En effet, les cadeaux de Noël et autres emplettes seront à portée de clic ! Ainsi qu’on choisisse la cueillette dans la conciergerie du Complexe ou la livraison gratuite dans un rayon de 4 km, tout est fait pour magasiner facilement et de façon sécuritaire. La disponibilité des achats ou leur livraison sera réalisée dans un délai de 24 heures suivant la commande (dans la limite d’une commande effectuée une heure avant la fermeture de la conciergerie).

Enfin, en rassemblant en une seule livraison et une seule facture tous les achats issus de plusieurs détaillants, la boutique en ligne du complexe Desjardins s’avère une solution pratique et bien pensée. 

Une ambiance féérique

Sur place, comme chaque année, de somptueux décors seront installés à travers le complexe Desjardins. Le public pourra venir magasiner chez les détaillants tout en profitant de l’ambiance féérique. Pour faciliter l’expérience de magasinage, Lëon (le guide personnalisé) sera disponible et pourra conseiller les visiteurs pour des idées cadeaux. Lëon sera par ailleurs présent dans les Jardins d’Hiver, situés à l’extérieur, sur la Place des Festivals.

Plus d’informations ici

Calendes

© Facebook – Calendes

Calendes nous revient avec le vidéoclip Demain, deuxième extrait de son album à venir en janvier 2021.

Demain offre une véritable décharge d’énergie, les amplis et le drum à fond, pour réveiller un ami qu’on veut ramener sur la track, avec qui on veut fêter à nouveau.

Le vidéoclip a été filmé à bord train reliant Nice et Marseille sur la côte d’Azur. Il reprend le même rythme effréné que l’on retrouve sur cette composition qui s’inscrit sans équivoque dans une lignée rock indie au son franc et direct.

© Facebook – Calendes

À propos de Calendes

Calendes, c’est le nouveau projet musical né de la fusion des talents de Fred Labrie (Inventer des falaises-2020, Dans la fumée claire-2015) et de Jean-Thomas Boulianne (Bob Bissonnette, Marsö, Nick Beauregard). Après avoir collaboré ensemble pendant 15 ans dans différents projets, les deux auteurs-compositeurs-interprètes voulaient créer un projet de band où la liberté en serait le principal vecteur, exempt de toute pression et où les compromis n’existeraient pas.

Parce qu’on se sent souvent en altitude et à une vitesse fulgurante, Calendes écrit dans une époque où les réflexions profondes, la quête de sens et le besoin de s’élever du sol nécessitaient une charge sonore découlant autant de leurs influences punk et indie rock que du folk à la Wilco.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email