un magazine web axé sur la culture d’ici

La dernière nuit de Martin Luther King au théâtre !

Une nuit où la fiction et la réalité se rejoignent

Au sommet de la Montagne
Photo officielle

Par : Ariane Dostaler

Au sommet de la Montagne est une pièce de théâtre traduite de l’anglais « I’ve Been to the Mountaintop » qui a vu le jour à Londres en 2009. On y retrace la dernière nuit de l’existence de Martin Luther King dans la chambre 306 du Lorraine Motel, la veille de son assassinat.

Le spectateur comprend rapidement qu’il s’agit d’une nuit fictive, ce qui n’est pas pour le moins inintéressant. On y parle de téléphone cellulaire (alors que nous sommes en 1968), de « Dieu » qui serait une femme noire et même d’ange venu du ciel! Tous ces éléments se mêlent à une réalité sombre, soit les dernières heures de vie d’un grand homme militantisme. C’est un texte très rafraîchissant et unique de Katori Hall, traduit par Edith Kabuya, et mis en scène par Catherine Vidal.

Cette pièce portant sur les conflits et la haine à laquelle devait faire face le pasteur King se voit encore plus impactante considérant tous les évènements à l’international très sombres qui se déroulent depuis quelques jours. Mention spéciale à la finale qui donne des frissons sur ses notes de grandes batailles de l’humanité.

Au sommet de la Montagne - Sharon James
Crédit photo : Danny Taillon

Bravo aussi aux deux acteurs dans cette pièce. Sharon James qui joue une femme de ménage de l’époque : mordante, vivante et tellement fascinante à voir jouer, également la tête d’affiche Didier Lucien qui campe selon lui l’un des rôles les plus complexes de sa carrière. C’est d’ailleurs la première fois que cet acteur avait l’occasion de jouer chez Duceppe. Il a marqué sa première fois avec un grand rôle où il est intéressant de voir une autre facette de celle que l’ont connait de l’homme militantisme légendaire. En effet, dans la pièce on le voit sacrer, fumer beaucoup et être très séducteur. Une belle façon de le redécouvrir et de le rendre humain.

À noter que les deux acteurs avaient une très belle chimie sur scène.

Dans le cadre du mois de l’histoire des Noirs 2022 à Montréal, la pièce « Au sommet de la Montagne » est présentée sur scène depuis le 23 février dernier au Théâtre Duceppe. Pour se procurer des billets, c’est ici .

 

Vous pourriez être intéressé par ces articles :

Quoi de neuf au musée ?

Des spectacles dans le confort de votre salon en février

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email