un magazine web axé sur la culture d’ici

Quoi de neuf au musée?

Une exposition, un film et une expérience immersive

Kim Dorland (né en 1974), Nature Painting II, 2008, huile et acrylique sur contreplaqué, 182,2 x 243 x 4,8 cm. MBAM, don de Pierre et Anne Marie Trahan, Collection Majudia. Photo MBAM, Denis Farley.

 

Par : Justine Millaire

En ce mois de février, voici un petit échantillon des activités disponibles dans les musées de Montréal.

 

Adrian Stimson (né en 1964), Irrémédiablement perdus, 2010, bison naturalisé, peaux de bison, bois, mousse de polyuréthane, résine de polyester, peinture alkyde, 175 x 725 x 410 cm. MBAM, achat, legs Horsley et Annie Townsend et don à la mémoire d’Adrian Stimson Sr. Photo MBAM, Denis Farley.

Écologies : Ode à notre planète au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Présentée jusqu’au 3 avril, Écologie se veut une exploration de la cause environnementale par le biais de l’art contemporain. Cette exposition réalisée sous le commissariat d’Iris Amizlev rassemble plus de 90 œuvres d’art en rotation issues des collections du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Cet ensemble multidisciplinaire comporte entre autres de nouvelles acquisitions ou des œuvres que le visiteur n’avait pas encore eu la chance de voir. Ce corpus explore divers enjeux environnementaux, mais également la beauté profonde de la vie sur Terre, nous rappelant ce qu’il faut préserver. Une exposition à voir ce printemps.

 

Les Sondes Voyager: Le voyage sans fin. Affiche officielle, Planétarium Rio Tinto Alcan

Les sondes Voyager : le voyage sans fin au Planétarium Rio Tinto Alcan

Ce film présenté jusqu’au 16 décembre 2022 raconte l’incroyable histoire des sondes Voyager I et Voyager II. Lancées en 1977, ces deux sondes avaient pour objectif d’explorer les planètes externes du système solaire, à savoir Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, et leurs lunes. Après avoir accompli leur mission, ces sondes ont poursuivi leur chemin à travers le cosmos, quittant aujourd’hui progressivement le système solaire. À leur bord, un message gravé sur un disque d’or destiné à une hypothétique civilisation extra-terrestre, comme une bouteille à la mer. Ce film permet de revivre cette extraordinaire aventure au Planétarium Rio Tinto Alcan.

 

Ciel à outrance, Photo officielle. Centre Phi

Ciel à outrance au Centre Phi

Jusqu’au 15 mai 2022, le Centre Phi propose l’expérience immersive Ciel à Outrance, un voyage audio-immersif de 45 minutes réalisé par l’artiste Brigitte Poupart et basé sur des poèmes de Madeleine Monette. Cette expérience explore le point de contact entre la mémoire individuelle et la mémoire collective à travers les récits de 5 personnages fictifs en marge des attentats du 11 septembre 2001. Tout au long de notre vie, nous traversons des moments particuliers où la tragédie frappe et nous marque de façon permanente. Les mêmes questions émergent: Où étiez-vous ce jour-là, ce matin-là? Cette installation provoque la réflexion sur ces moments où plus rien ne sera jamais comme avant, et sur la mémoire qui en émerge.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email