Vive l’Impact, vive le Club de foot Montréal!

Évolution ancrée dans l’histoire montréalaise

© Club de foot Montréal

Par : Marie-Christine Jeanty

Depuis plusieurs mois déjà, la communauté du ballon rond au Québec s’embrasait autour d’une nouvelle identité de marque (nom et logo) de l’équipe montréalaise. Il y a eu toute une série de rumeurs autour de cette démarche entreprise il y a deux ans, d’après ce que nous ont expliqué le propriétaire-fondateur, Joey Saputo, le président, Kevin Gilmore, et Justin Kingsley (qui, avec Paul Labonté, a piloté le dossier). Jusqu’à la veille, certains ont même laissé coulé les infos autour des couleurs et une partie du logo lui-même sur les médias sociaux, ce qui a donné lieu à une série d’échanges parfois de bas étage au sein de la communauté autrefois IMFC, aujourd’hui CFMTL. À mon humble avis, ce coulage stratégique d’infos servaient bien l’équipe marketing du Club de foot de Montréal afin de générer un buzz autour de cette annonce (virtuelle bien sûr) de la nouvelle identité de l’équipe. Après tout, il fallait bien réussir à occuper l’espace médiatique le lendemain du premier match de la saison du Canadien de Montréal contre les Maple Leafs de Toronto.

Intriguée par les images et les slogans mis en ligne sur les fils RSS de l’équipe, j’ai mordu à l’hameçon et j’ai assisté au dévoilement sur la plateforme Yoop. Il faut le souligner,  la présentation était impressionnante et étoffée. Le tout a débuté par des vidéos en français, anglais et mohawk. Le cercle bleu qui délimite les contours du logo symbolise les cours d’eau qui entourent la ville et identifie Montréal comme une île au centre de laquelle ses habitants, représentés par huit flèches, convergent vers un but commun. La présence de la lettre « M » est un clin d’œil au logo de la ville. Ces éléments réunis forment un flocon de neige, une image qui se veut une illustration de l’importance de l’union. « Chacun de nous est différent et unique, mais lorsqu’on se réunit, on forme un mur impénétrable », selon Justin Kingsley. « Nos différences nous soudent, tels les flocons d’une tempête » est une phrase clé qui résume bien l’esprit que la direction du CF Montréal souhaite donner au club.

© Club de foot Montréal

Les nouvelles couleurs du club sont le noir impact, plus profond et riche, le gris glacé, qui représente la glace dans les veines de tous les Montréalais, et le sacré bleu, une teinte plus sombre et plus prononcée que celle antérieure. Les polices de caractère utilisées dans l’identité du Club de foot Montréal ont été conçues à Montréal. La police de caractère principale de la marque est Neue Montreal Bold. La nouvelle devise du club : Droit devant, le chandail officiel sera présenté en février. En attendant, vous pouvez acheter d’autres marchandises et les nostalgiques peuvent acheter à rabais la marchandise de l’Impact.

Si les critiques sont aussi virulentes aujourd’hui, je ne pense pas que la popularité en souffrira, à moins que ces slogans ne se traduisent pas par des changements structurants et réels sur le terrain. Comme l’a si bien dit Thierry Henry en direct de Londres : « Il va falloir qu’on réponde sur le terrain pour que tout le monde soit fier de ce nouveau nom, de ce nouveau logo, de ce nouveau départ. » Si je ne suis pas encore emballée par ce logo, la démarche, elle, me séduit.

À SUIVRE…

Crédit photo : © Club de foot Montréal

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...