un magazine web axé sur la culture d’ici

Tapis Rouge de Rock of Ages

Rock of Ages : Les années 80 à l’honneur

Jordan donoghue lunou zucchuni et rémi chassé
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Par Marie Eve Archambault

Jeudi dernier se tenait la première montréalaise de la comédie musicale Rock of Ages. Plusieurs personnes de l’industrie étaient présents afin de voir l’envergure de cette pièce qui a su beaucoup faire jaser lors de son passage à Québec. Certains ont même sauté sur l’occasion pour s’habiller dans l’esprit des années 80. Nous nous sommes entretenus avec quelques uns des artistes qui ont foulé le tapis rouge.

Gaëlle Khoueiry-Jaber (Star Académie)

Gaëlle Khoueiry-Jaber
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

J’aime beaucoup en écouter, mais je n’ai jamais vu de spectacle. C’est ma première comédie musicale que je vais voir et j’ai vraiment hâte! J’adore reprendre des chansons tirées de comédie musicale. Toutes les chansons dans cette pièce, je les adore. J’ai hâte de voir la pièce avec sa mise en scène.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

Mon dieu! Mes préférés des années 80 c’est définitivement Gun N’ Roses. Je les adore tellement. Leur premier album est un masterpiece que je porte vraiment dans mon coeur.

Est-ce qu’il y aurait une possibilité que l’on voit une Gaëlle dans une comédie musicale?

J’aimerais tellement ça de jouer dans quelque chose dans le genre de Hamilton. 

Rita Tabbakh

Rita Tabbakh
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

Mon dieu! Les comédies musicales c’est probablement la chose la plus le fun que j’ai faites dans ma vie. J’ai eu la chance d’en faire quand même plusieurs dont Dracula, Entre l’amour et la mort, c’était ma première avec Bruno Pelletier et Sylvain Cossette. Ensuite de ça, j’ai joué dans Sherazade Mille et une nuit dans laquelle j’ai joué le rôle titre avec une mise en scène d’Yves Desgagnés et Don Juan aussi où j’ai repris le rôle d’Isabel plus tard dans la deuxième mouture. Je caresse très fort le rêve de refaire une comédie musicale bientôt parce que ça reste dans les meilleurs souvenirs que j’ai. Évidemment, j’ai fait pleins de choses aussi dont des revues musicales. J’ai la chance de travailler sur un premier album avec des chansons originales aussi en ce moment. J’ai mis en scène mon propre spectacle qui s’appelle Sous le ciel de Paris qui a été en tournée partout au Québec. Également, j’ai tourné avec Les Immortels. Mais les comédies musicales, c’est quelque chose de vraiment spécial. C’est un trip de gang où on se met dans la peau d’un personnage tous les soirs. Ça fait tellement de bien au moral parce que ça te sort de ton quotidien et de toi-même.

Avec ton expérience en comédie musicale, j’imagine que ta perception est différente lorsque tu es assise en tant que spectatrice.

Honnêtement, je suis vraiment un bon public. Je vois le travail et l’effort derrière chaque mise en scène, chaque performance, chaque chorégraphie alors j’applaudis tout le monde. C’est sûr que je vais avoir le sourire étampé dans ma face tout le long du spectacle ce soir comme à toutes les comédies musicales que je suis allée voir. C’est vraiment une passion pour moi.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

C’est difficile! Elles sont tous bonnes. J’aime les années 80 avec Madonna qui me vient en tête évidemment, mais Journey, Don’t stop believin’ est mon classique. On se dit souvent ça les artistes : Don’t stop believin’ et surtout pendant la pandémie que c’est devenu un hymne pour tous les artistes.

Audrey-Louise Beauséjour

Audrey-Louise Beauséjour
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

C’est quelque chose que j’ai toujours adoré. J’ai participé à plusieurs comédies musicales dont la Mélodie du bonheur. À force d’avoir étudié là-dedans, j’ai développé une grande passion pour les comédies musicales. Rock of Ages est une pièce que j’ai hâte de voir parce que dans ma famille, on a un band de musique rock. C’est quand même spécial de venir voir ça aujourd’hui. Je suis vraiment excitée. J’ai apporté ma soeur avec moi ce soir pour partager le moment en plus!

Quel est ton incontournable musical des années 80?

Oh oui il y en a tellement! On dirait que toutes les chansons de Bon Jovi je les ai toujours écoutées. Mon père a toujours écouté ça. Chez nous, c’était vraiment les albums de Bon Jovi qui ont joués.

Puisque tu as déjà fait des comédies musicales, est-ce que ta vision est teintée par tes propres expériences?

Pas du tout! Moi, j’embarque encore plus parce qu’on dirait que j’ai tellement un grand respect pour ceux qui sont sur scène et qui nous présentent leur travail. Je suis un peu vendue d’avance! Je suis un très bon public, c’est sûr que je vais avoir du fun. 

Sandrine Hébert

Sandrine Hébert
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

Je ne suis pas une grande fan de comédie musicale à la base. Par contre, lorsqu’on parle des années 80, moi, je suis une fan! C’est sûr que pour moi, Rock of Ages veut dire beaucoup. J’ai adoré chanter les années 80 dans le temps. Lorsque j’ai écouté pour la première fois Rock of Ages, le film, je suis tombée en amour et je l’ai probablement écouté 50 fois par après. Pour moi, c’est un show important à venir voir. Surtout qu’il y a des ex-académiciens dedans.

Quel est ton personnage préféré dans la pièce?

C’est sûr que c’est Sherrie parce que lorsqu’on est une chanteuse nous aussi, on aime ça voir ça aller et on s’identifie à elle. Mais, pour la version du Québec, je pense que tous les chanteurs vont être vraiment bons!

Quel est ton incontournable musical des années 80?

Il y en a trop, mais dans cette comédie musicale-là, c’est We built the city. Elle m’a vraiment marquée dans ma tête et probablement pour le restant de ma vie.

Emmanuel Auger

Emmanuel Auger et sa famille
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

On est des fans finis des comédies musicales. Caroline est chanteuse et elle est directrice musicale des écoles Long & McQuade. Alors, la musique fait partie de sa vie. Elle fait partie d’une famille de musiciens. Ma fille et moi avons eu la chance de voir d’innombrables comédies musicales. On les a presque tous vus ici lorsqu’ils sont passés au Théâtre St-Denis. Rock of Ages, particulièrement, c’est notre film fétiche. C’est une histoire de famille. Alors, c’est pour cela qu’on a très hâte de voir l’adaptation de Joël Legendre a fait. On sait que ce sera bien différent du show à la télévision. Je suis curieux. Nous sommes ici pour passer une excellente soirée. On initie ici la plus jeune ce soir. La plus jeune, ce qu’elle voulait faire ce soir, c’était le tapis rouge. Maintenant qu’il est fait, elle n’a plus aucune attente.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

Je les aime tous! Moi, c’est ma génération! C’est sûr que c’est moins leur génération, mais je suis un vieux de 50 ans. Rock of Ages, ce qui est extraordinaire c’est qu’ils ont pris tous les succès des années 80 et 90. Alors, même si tu n’es pas un connaisseur de ces années-là, tu ne peux pas ne pas connaître ces chansons-là. Ce sont les grandes chansons de ces années-là. On les connaît tous et on a bien hâte de voir le spectacle.

Krystel Mongeau

Krystel Mongeau
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

En fait, j’ai fait Starmania, mais pas avec Luc Plamondon. C’était plutôt un hommage à Starmania. J’ai commencé à ce moment-là les comédies musicales. Mais, c’est toujours un plaisir d’aller en découvrir. Justement, j’ai vu Notre-Dame de Paris cet été. C’était la première fois que je la voyais. C’est tellement un spectacle d’envergure. Je suis tellement contente d’être ici ce soir. Je capote d’entendre du rock et même chanter du rock.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

C’est sûr que Hit me with you best show! Ces années-là avec des filles un peu plus rebelles comme Pat Benatar et au Québec Marjo, j’ai beaucoup de respect pour elles.

Puisque tu as déjà fait des comédies musicales, est-ce que ta vision est teintée par tes propres expériences?

Oui, quand même parce qu’il y a beaucoup de choses à penser. Les déplacements, mais aussi au niveau de l’interprétation vocale. C’est quand même exigeant parce que tu as à danser en même temps que chanter. Je lève mon chapeau aux comédiens et aux chanteurs.

Jean-Philippe Dion

Jean-Philippe Dion
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

J’adore les comédies musicales! Pour me faire pardonner d’être un père absent, je vais aller à New York avec mon garçon et mon chum. Nous allons voir Moulin Rouge qui est une comédie musicale basée évidemment sur le film Moulin Rouge, mais qui vient de remonter cette année. Alors, tu vois, j’adore les comédies musicales. J’ai à peu près tout vu ce qui se fait en comédie musicale dans la vie.

Tu es un bon public de comédie musicale de ce que je comprends.

Assurément! En plus, dans ce show-là, il y a Lunou que j’aime d’un amour sans nom!

Tu te laisses divertir ou tu es plus du genre analytique avec un oeil de producteur?

Non, non, non. Je suis vraiment dans le plaisir pur. Mais en même temps, je rêve de produire une comédie musicale. J’ai ce rêve-là depuis environ 10 ans. J’espère vraiment le faire un jour.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

On dirait que j’avais renié ça un peu de ma vie les chansons des années 80, mais là je commence à m’y remettre. On dirait que le son… J’étais rendu ailleurs. Mais là, je retourne tranquillement vers les années 80 et 90. Honnêtement, je suis un bon public pour tout ce répertoire-là. En produisant des Star Académie, on revisite toutes ces années-là alors c’est formidable.

Yvan Pedneault

Yvan Pedneault rock of ages
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Quel est ton rapport avec les comédies musicales?

Moi, je suis allé étudier en théâtre musical. J’ai fait Notre-Dame de Paris, j’ai fait Rent à Montréal, j’ai fait Rock of Ages à Toronto, We will rock you à Toronto… Aujourd’hui, je fais un hommage à Queen. J’ai fait des comédies musicales rock. C’est pas mal mon créneau.

Puisque tu as déjà joué toi-même dans Rock of Ages, est-ce que tu vas comparer?

Probablement. (Rires) Non, non. Sincèrement, c’est un show que j’adore. Je suis ici pour avoir du fun. Les gens qui viennent voir un show, ils viennent pour aimer ça. Je n’ai pas de temps à perdre pour venir voir un show que je n’aimerai pas. Je suis très content d’être ici.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

Évidemment. Moi, je suis un grand grand fan d’Aerosmith. Steven Tyler… le hairspray, eux, ils en ont mis en masse. J’aimais ça. Mais une chanson qui est écoeurante et que j’adore – que je n’aime pas particulièrement le groupe, mais cette chanson-là est parfaite – C’est Mr Big, To be with you. Elle est dans le show.

Simon Boulerice et Catherine Trudeau

Quel est votre rapport avec les comédies musicales?

Simon Boulerice
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

SB: On aime ça!

CT: Moi, j’adore ça!

SB: C’est la suspension d’incrédulité consentie. C’est lorsque ça se met à chanter et qu’on n’adhère pas. Il y a des gens qui n’acceptent pas, moi, je consens. Quand ça se met à chanter, je dis : oui! J’y vais avec coeur parce que souvent ce sont des artistes complets : ça chante, ça danse… C’est de l’émerveillement. Et souvent, les spectacles qui m’ont le plus transportés ce sont parfois des comédies musicales ou du théâtre musical. Ça va dans plein de direction. C’est multiple. Je reviens de New York et je suis allée voir trois comédies musicales. J’ai été voir entre autres Funny girls. Catherine, je pense que tu aimes ça autant que moi.

CT: Moi, j’aime beaucoup ça. Je suis pareille comme toi. Je ne vais pas répéter ce que tu viens de dire, mais j’accepte la convention. J’embarque là-dedans et j’aime tous les grand élans vocaux. Je sais exactement quand la chanson va commencer en lenteur et ça va finir en braillant. Et je sais que je vais aimer ça! Je vais tout aimer. Même si je ne connais pas l’histoire du tout. Comme là, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre.

SB: Moi non plus je ne la connais pas! Je sais qu’il va y avoir de la virtuosité. Quelqu’un qui chante et qui danse et qui n’est pas essoufflé du tout à la fin, je les hais.

Vous êtes un bon public, vous n’allez pas analyser tout ce qui se passe sur scène ce soir.

SB: Non, je ne veux pas briser mon plaisir dans la vie.

CT: Moi non plus, j’analyserai pas. Peut-être que je vais me dire : Ah! Ils n’ont pas fait cette chanson-là, mais non. Je sais qu’ils ont beaucoup joué à Québec. Ils sont en feu. On va avoir le droit à un show du tonnerre! Du feu de Dieu!

Quel est votre rapport avec les années 80?

Catherine Trudeau
Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

SB: Il est grand notre amour. En plus, tous les deux nous avons un amour pour Céline spécialement la Céline Dion des années 80. On aime la jeune Céline. Je sais Catherine que tu es un peu plus vieille que moi, mais je suis née en 1982. J’ai grandi tout jeune avec cette musique-là. Les années 80-90, ce sont mes fondations. C’est ma nostalgie première. Nostalgie, ce n’est pas le bon terme parce que la nostalgie c’est le regret du passé. Moi, c’est encore actuel. Ce sont des chansons que j’aime encore. J’aime beaucoup la musique contemporaine, mais je mêle toujours la musique. La musique, c’est quelque chose de réconfortant qui nous rappelle les moments où j’étais là. Tu joues du Richard Marx et je me rappelle que j’étais en voyage avec mes parents à Wildwood.

CT: C’est ce pouvoir-là de la chanson qui évoque un souvent ou un sentiment de l’époque ou d’un épisode de ta vie. Moi, dans les années 90, j’ai 15 ans. On est plus à la fin de mon secondaire et le début de mon cégep. J’ai vécu pleins de premières fois. Je suis une fille qui aime le rock et le folk. Je suis très rock dans mes bases musicales. J’adhère à ça les pétards, les voix éraillées…

SB: Ah oui! Moi Bryan Adams, j’aimais tellement ça!

CT: On va chanter nous autres ce soir! On n’aura plus de voix lorsqu’on va sortir de là.

Quel est ton incontournable musical des années 80?

SB: Moi, j’irais avec I will be right for waiting for you. C’est vraiment une belle chanson.

CT: Moi, je ne sais pas si elle est dans la pièce ce soir, mais j’irais avec Pat Benatar.

SB: Oh! Love is a battlefield! 

CT: Bon Jovi aussi. C’est notre secondaire ça!

SB: C’était l’idole de ma soeur quand elle était jeune.

CT: Donc, ce soir, il faut Pat Benatar et du Bon Jovi. Aerosmith aussi, mais je ne pense pas qu’il y en ait ce soir. Il faudrait que je regarde le programme.

Tu peux aussi te garder la surprise.

CT: T’as raison. Je me garde la surprise!

Crédit Photo: Mélodie Guay / Mattv

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

La comédie musical Rock of Ages s’amène au Théâtre St-Denis

Rock of Ages: la comédie musicale à voir absolument

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email