Sortie d’album : Matt Lang

Un vent de fraîcheur pour cet été!

© Facebook Agence Ranch

Par : Marie Eve Archambault

Qu’est-ce qui fonctionne bien avec le beau temps qui s’installe au Québec? Un bon album country dans les oreilles! Et ça tombe bien, puisque dès aujourd’hui, le nouvel album de Matt Lang, intitulé More, est disponible sur toutes les plateformes numériques. Déjà à sa sortie, il est classé #1 Country sur iTunes et #2 tous genres confondus.

J’aimerais partager avec vous mon expérience montagnes russes que j’ai vécu en écoutant le deuxième album de Matt Lang. Comme tout le monde, je connaissais déjà Water Down the Whiskey, qui est sortie il y a environ sept mois. Cette pièce est à la hauteur de plusieurs grands hits actuels du new country. Je me disais que l’album s’annonçait prometteur.

Puis, j’ai entendu la chanson Getcha. Pour être franche, à la première écoute, j’ai été totalement déstabilisée. Je ne savais pas si j’appréciais le virage vintage country de Matt Lang qui se rallie aux sonorités d’Alan Jackson et de Dwight Yoakam avec le pedal steel, la guitare, le banjo et les violons. J’ai eu peur qu’il mette de côté le style new country qu’il tente d’établir ici au Québec. J’ai laissé reposer la chanson quelques jours, puis je suis allée la réécouter. Drôlement, ma perception était totalement différente. J’ai fermé les yeux et j’ai vu immédiatement le potentiel de cette chanson en concert. Petit conseil, si vous allez voir le chanteur en spectacle, apportez votre chapeau, vos bottes de cowboys et vos chemises à carreaux sur les pistes de danse parce qu’elle est parfaite pour s’y aventurer! Non seulement elle vous fera danser, mais Getcha est un vrai ver d’oreille! Contre toute attente, elle est restée prise dans ma tête pendant plus d’une semaine! Si tout le monde vit la même expérience que moi, c’est un signe de succès garanti!

Pour ceux et celles qui s’attendent à vivre une continuité avec l’album More, ce n’est pas tout à faire le cas. J’y vois plutôt une évolution. Matt Lang nous propose cette fois un album hétéroclite où l’on entend davantage le son de la guitare, du banjo et du violon. L’essence du new country demeure présente par ses textes et parfois sa sonorité, mais cette fois-ci, le chanteur ne renie pas ses racines de vintage country. Je crois que tout le monde pourra trouver son compte avec More.

L’album débute avec la chanson titre de l’album qui est l’une des pièces maîtresses du EP. Un excellent choix pour mettre la table aux sept autres pièces qui suivent. La chanson In a Bar rappelle les honky tonk du sud des États-Unis, tandis qu’Only a Woman est une ballade qui pourrait ravir autant les amateurs de country que les amateurs de pop.

Pour en connaître davantage, Matt Lang a offert une entrevue à MatTv, il y a quelques semaines. Il est possible de la lire en cliquant ici.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...