un magazine web axé sur la culture d’ici

Saratoga et Suzie Bouchard : art fusion

Coup de cœur francophone se prête au jeu

Suzie Bouchard
Crédit photo: photo officielle (École nationale de l’humour)

Par : Lucia Cassagnet

Jeudi soir, dans la salle de spectacle unique Le Ministère, le duo québécois Saratoga était de passage avec sa voisine-humoriste Suzie Bouchard.

Puisque Suzie n’avait jamais assisté au spectacle des musiciens et que ces derniers n’avaient jamais pu écouter le matériel de l’humoriste, ils se sont dit « pourquoi pas proposer un spectacle pour deux au Coup de cœur Francophone? » La thématique de la soirée était donc l’art fusion. La fusion entre deux styles de performance, entre deux arts, entre voisins.

C’est ainsi que se sont retrouvés les trois sur la scène rue Saint-Laurent, à faire un show d’humour en premier et un spectacle de musique folk ensuite, afin de marquer la fin de leur tournée Ceci est une espèce aimée.

Un humour honnête et privilégié

Suzie Bouchard, dans la trentaine, avocate de formation, a délivré une prestation basée sur l’honnêteté.

Tant au niveau du partage de ses peurs : la peur de mourir seule, ou la peur de monter en avion, la peur des alligators dans la jeunesse en pensant qu’ils habitaient « absolument tous les lacs du Québec ».

Parlant de ses expériences de date avec des mélomanes et amateurs musiciens, elle a déduit que dans la vie, pour affronter ses peurs, il faut avoir « le niveau de confiance d’un mixologue », à la grande hilarité de la salle.

Partant de sa position de femme blanche hétérosexuelle de classe sociale élevée, elle espère que son discours unira les femmes, et va amener les hommes, pas nécessairement à repenser leurs talents dans la chambre à coucher, mais au moins « repartir avec un doute, juste pour le fun ».

Un duo en numéro deux

Saratoga
Crédit photo : Facebook officiel

Après une heure de rires et de répliques pleines d’esprit, Chantal Archambault et son partenaire musical-de-vie Michel-Olivier Gasse sont montés sur la scène.

Devant se concentrer pour atteindre l’ambiance relax que leur musique impose, le duo a dû se reprendre par moments. « Après Suzie, je suis trop crinquée. Avec Sue on a mal aux joues! »

L’intimité offerte par la petite salle allait de soi avec le groupe folk et leur musique rassurante et douce. Les notes aiguës de la chanteuse flottaient à travers la soixantaine de spectateurs, tous silencieux, appréciant les harmonies.

Parmi leur répertoire qui est composé de trois albums depuis 2015, les artistes ont interprété, entre autres, Saratoga, Passer l’âge, Madame Rosa, Je t’attends dehors, On est pas du monde.

Puis, tradition de leur tournée, le duo fait des covers. Par contre, jeudi soir était la dernière fois qu’ils reprenaient certaines, puisque deux des chanteurs qu’ils ont repris en tournée sont décédés durant…

Suzie Bouchard est remontée sur la scène pour essayer de son mieux de livrer les paroles de Tu t’en vas d’Alain Barrière.

La complicité du couple est perceptible sur la scène, il est dans son environnement. Leurs harmonies s’unissent pour créer des sons envoûtants.

Crédit photo de couverture : Facebook officiel

Ces articles pourraient vous intéresser :

Vivaldi & Piazzolla

Jo Cormier présente son spectacle Animal

Derrière le sourire de Dédé Fortin

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email