Rencontre virtuelle avec Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Patrice Michaud

Une rencontre musicale hors de l’ordinaire


© Photo promotionnelle de l’événement

Par : Myriam Bercier

Dans le cadre du festival FestiVoix de Trois-Rivières, les amateurs de musique québécoise ont pu assister à deux spectacles bien spéciaux qui ont rassemblé Marie-Mai et Cœur de Pirate le 27 juin dernier et Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Patrice Michaud le 4 juillet 2020, dans le cadre des spectacles Rencontre présenté à l’Amphithéâtre Cogeco.

Ce dernier s’est ouvert avec une reprise de la chanson Transistor, de Louis-Jean Cormier, interprétée par Patrice Michaud, accompagné évidemment des deux autres artistes. La roue a continué de tourner alors que Vincent Vallières a repris Jusqu’à ce que je tombe de Patrice Michaud. Puis, Louis-Jean Cormier a bouclé la boucle avec sa reprise de la chanson Le monde tourne fort de Vallières. Les musiciens ne lésineront pas à reprendre les chansons des autres lors du spectacle. C’est pourquoi on a pu entendre notamment Patrice Michaud chanter En attendant le soleil de Vincent Vallières, offrant ainsi une nouvelle version appréciable de cette chanson. Patrice Michaud a expliqué au public que «quand Louis-Jean […] prend chanson, il faut que tu t’attendes à te faire twister dans tes shorts, ça sera probablement pas la version que tu connais de ta propre toune, il faut que tu t’attendes à te faire profondément dézonné agricole, et là c’est le cas» juste avant que ce dernier ne se lance dans sa version d’Éloïse.


© Photo tirée de la page Facebook de Patrice Michaud

Tout au long du spectacle, les artistes ont démontré leur complicité et leur bonne camaraderie en se lançant parfois quelques blagues piquantes. Comme l’a expliqué Patrice Michaud : «ça fait une semaine que c’est comme ça, où on mélange plaisir et vacherie allègrement parce qu’on a la chance d’être des copains dans la vie et on a la chance aussi, malgré le contexte, de pouvoir faire de la musique, faire un spectacle comme ce soir. C’est une grande première pour nous autres, c’est sans précédent, on est content, on espère aussi que c’est le dernier du genre qu’on fait. On veut pas trop que ça se reproduise pour les bonnes raisons qu’on connaît.»

Malgré l’absence presque totale de spectateurs outre quelques personnes assises à des tables près de la scène, Vincent Vallières a tenu à rappeler à ses acolytes qu’ils ne faisaient pas ce spectacle devant personne. Il a tenu à lire les commentaires d’une publication sur sa page Facebook qui demandait d’où les gens écouteraient le spectacle.

Avec Louis-Jean Cormier et Patrice Michaud ce soir en spectacle virtuel dans le cadre du FestiVoix de Trois-Rivières!…

Posted by Vincent Vallières on Saturday, July 4, 2020

Nouvelles et anciennes chansons se sont côtoyés sur ce spectacle hors du commun, dont la nouvelle chanson de Vincent Vallières Ensemble parmi les autres, qui était un peu stressé avant de la faire puisqu’elle n’a vu le jour qu’il y a quelques semaines. Elle a clairement été influencée par le confinement, à l’instar de la nouvelle chanson de Patrice MichaudLa grande évasion.

Pour ceux et celles qui ne le savaient pas, on a pu apprendre que Louis-Jean Cormier a été guitariste pour Vincent Vallières avant Karkwa. Il avait d’ailleurs fait écouter des maquettes de Karkwa à ce moment-là, qui était encore très embryonnaire. Vincent Vallières en a profité pour lui dire que s’il avait changé de guitariste, c’est que son nouveau guitariste, Andre Papanicolaou, est vraiment meilleur et surtout plus ponctuel!

Une chose est sûre, on ne doit pas s’attendre à revoir un tel spectacle des trois amis réunis. Comme l’a expliqué Patrice Michaud «Je vous le dis, on ne le refera jamais ce show-là! C’est de l’éphémère! Comme cet insecte…!» marquant ainsi l’abondance d’insectes sur la scène qui ont dérangé les trois chanteurs.

Un seul bémol à cette soirée : les interactions entre les musiciens ont parfois été mal rendues, comme si le son n’y était pas. Pour ceux qui aimeraient voir ou revoir ce spectacle, il est toujours possible de se procurer des billets et de le regarder jusqu’au 3 août, en se rendant juste ici.

Vous pourriez aussi aimer...