un magazine web axé sur la culture d’ici

Mammoth WVH de retour à Montréal!

Une visite très appréciée

Crédit photo: Martial Genest/Mattv.ca – Mammoth WVH

Par : Serge Guay

Le groupe Mammoth WVH se présente au Théâtre Beanfield pour leur toute première tête d’affiche montréalaise. On avait eu notamment la chance de les voir en ouverture du spectacle de Metallica le 11 août dernier au stade Olympique. Mammoth WVH est fondé par Wolfgang Van Halen, fils du légendaire et regretté guitariste Edward Van Halen et de l’actrice Valerie Bertinelli. Le nom du groupe a été puisé à même l’histoire de son père, qui avait nommé avec son frère Alex leur groupe Mammoth qui allait plus tard devenir le groupe Van Halen. Wolfgang fut bassiste de Van Halen de 2007 jusqu’à leur dernier concert en 2015. Il avait à l’époque déjà germé ce projet personnel. C’est avec grand plaisir que les Montréalais retrouve le groupe pour la soirée

Crédit Photo: Steve Rose – Page Facebook de l’artiste

Comme artiste invitée Nita Strauss, une rare guitariste virtuose féminine à se démarquer du monde très masculin des musiciens rock. Elle s’est fait remarquer comme guitariste d’un impressionnant groupe hommage à Iron Maiden composé uniquement de femmes nommé Iron Maidens. Elle a été par la suite guitariste pour Alice Cooper, Femme Fatale et récemment pour la populaire Demi Lovato. Elle puisera dans le répertoire des ses deux albums Controlled Chaos et Call of the void, un rock instrumental à la fois brutal et mélodieux. Elle sera pour quelques titres accompagnée par la chanteuse Kasey Karlson ainsi que la chanteuse Montréalaise Alissa White-Gluz. Mlle. Strauss a bien préparé la scène pour Mammoth WVH.

Crédit photo: Martial Genest/Mattv.ca – Mammoth WVH

L’arrivée en scène de Mammoth WVH c’est fait avec la chanson Right? du deuxième album suivi de la chanson éponyme du premier album Mammoth. Après une réponse très enthousiaste, d’un « Bonsoir » et « Merci » bien senti avec son sympathique sourire, M. Van Halen mentionne qu’il est enrhummé et s’excuse de possibles défaillances vocales. Force d’avouer que rien n’y parrait pour les titres Optimist et Stone qui dévoilent les superbes harmonies de WVH et sa bande. Par la suite, un moment très émotif est mis en place annonçant que la pièce à suivre, Think it over, est la préférée de son père. S’en suit le vibrant hommage seul à la guitare acoustique pour Distance et ensuite rejoint par le groupe pour Waiting. L’appréciation a monté d’un cran suite à une ovation bien méritée, on a tous eu une profonde pensée pour papa Edward…La chanson Take a bow est choisie pour terminer le spectacle. Un rappel bien attendu avec les énergiques titres Another celebration at the end of the world et Don’t back down termine cette soirée tout à fait appréciée!

Crédit photo: Martial Genest/Mattv.ca – Mammoth WVH

Avec la douce voix de Wolfgang Van Halen, les solides harmonies, un environnement très rock, trois guitares au riffs efficaces, de savantes mélodies et des refrains accrocheurs; la musique de Mammoth WVH saura se faire une place dans le paysage rock actuel et c’est dans une prestation comme celle de ce soir que cela prend tout son sens.

Crédit photo: Martial Genest/Mattv.ca