Les nouveautés à voir et entendre

Une semaine de nouveautés

Par: Mylène

Une petite semaine tout en gris mais remplie de belles nouveautés!!

Regardez, écoutez et appréciez.

Bonne semaine à vous tous.

Steve Hill

© Photo officielle – Steve Hill

Né à Trois-Rivières en 1974, Steve Hill fait ses débuts sur les scènes locales à 16 ans. Deux ans plus tard, il est déjà musicien professionnel et s’installe à Montréal. En 1997, le virtuose lance un album éponyme qui fut proclamé meilleur premier album par le magazine Real Blues. Les années qui ont suivi ont amené plusieurs albums et tournées, tant nationales qu’internationales. Celles-ci lui ont donné l’occasion de partager la scène avec quelques-uns de ses héros, notamment Ray Charles, B.B. King et ZZ Top. Parallèlement à sa carrière d’auteur-compositeur-interprète, il fut guitariste, entre autres, pour Michel Pagliaro, Jean Leloup et Zachary Richard. Il deviendra également réalisateur de ses propres albums et ceux de certains autres artistes comme Roots and Blues (2000) de Nanette Workman. En 2007, le guitar hero québécois fonde sa propre compagnie de disques No Label Records. En 2012, il lance Solo Recordings Volume 1 qui connaît un succès inattendu et qui sera un point culminant de sa carrière: il est désormais one-man-band. S’ensuivent Volume 2 (Blues album of the year – Juno Awards), Volume 3 et son album live The One-Man Blues Rock Band, témoignage d’un nombre considérable de spectacles. Sa trilogie lui aura valu de multiples prix et lui ouvrira les portes pour une carrière à l’international. Il est indéniable de constater qu’après plus de 2500 spectacles à son actif, le multi-instrumentiste, Steve Hill, est au sommet de son art.

© Photo officielle – Steve Hill

Desert Trip sera disponible sur les plateformes numériques, sur disque le 6 novembre prochain.

L’album sera également disponible en vinyle le 27 novembre.

Différent de ses projets précédents, Desert Trip se trouve à l’intersection du folk, du country, du blues et du rock’n’roll mettant de l’avant le côté auteur-compositeur-interprète de l’artiste. Au travers de ses nouvelles compositions originales, il revisite trois chansons de son répertoire et nous fait l’honneur d’une chanson qu’il dit écrite par The Original Johnny Wabo

Cliquez ici télécharger les photos en haute résolution

© YouTube – Steve Hill

Émilie Daraîche

© Adisq – Émilie Daraîche

Émilie Daraîche baigne dans la musique depuis sa tendre enfance. Après avoir sillonné les routes du Québec auprès de sa célèbre famille, elle lance aujourd’hui son tout premier opus en français intitulé tout simplement : Émilie Daraîche.  L’artiste propose un voyage musical qui transcende les styles, survole les époques et qui navigue entre le country traditionnel et moderne.  Un premier pas vers une carrière solo, empreint d’humilité, inspiré par la carrière de son père Paul Daraîche, l’un des pionniers du country au Québec.

L’héritage de la famille
Au-delà de sa passion pour la musique country, le legs le plus précieux que lui a laissé son paternel est le respect de ses origines. Un peu à l’image d’une Renée Martel, elle suit désormais les traces de son illustre père et également de la légendaire famille Daraîche. C’est pour souligner cet héritage qu’elle a choisi de reprendre en duo avec son papa la chanson « J’ai souvenir encore », popularisée par Claude Dubois. Paul Daraîche lui offrira également la touchante chanson « Je suis seule » qui symbolise le sentiment douloureux qui nous envahit lors de notre premier chagrin d’amour.

© Photo officielle – Émilie Daraîche

De belles collaborations
Ce premier album souligne la signature vocale d’Émilie Daraîche qui propose des airs populaires ainsi que des titres de ses nombreuses influences musicales. Elle s’est entourée de Christian Péloquin (Laurence Jalbert, Roch Voisine) à la réalisation et aux arrangements et de Mario Pelchat à la production et direction artistique. Ce dernier lui a également offert le texte de la chanson  « Souviens-toi », le premier extrait radio de ce nouvel opus.

L’artiste saura certainement plonger le public dans leurs souvenirs et initier les plus jeunes avec sa propre version de « Tous les garçons et les filles » de Françoise Hardy. Alors que le bagage plus pop de la chanteuse se fait sentir sur sa reprise de « Jean Johnny Jean » de Gildas Arzel.  Pour mettre en lumière les nuances de sa voix, elle interprète tout en douceur et en retenue les textes de Nelson Minville dont l’inspirante chanson «Après l’hiver» qui évoque les retrouvailles après une longue période séparé de ceux qu’on aime.  En guise de conclusion, sur une mélodie et un texte signé Luc De Larochellière, elle nous offre la chanson « C’qui reste » qui clôt en quelque sorte ce premier chapitre, ce premier album empreint d’histoires, de rêve et de nostalgie.

L’album d’Émilie Daraîche est disponible dès maintenant, en format physique et sur toutes les plateformes de téléchargement.

Geneviève Jodoin

© Facebook – Geneviève Jodoin
Un peu plus d’un an après son couronnement à La Voix, l’inoubliable Geneviève Jodoin était de retour sur le plateau qui l’a vue briller l’hiver dernier pour y offrir une authentique performance de la pièce J’ai toujours su. Chanson-titre de l’album du même nom. Dont elle a d’ailleurs lancé officiellement l’extrait.
J’ai toujours su relate le parcours, non sans embuche, qui a mené l’interprète d’exception à cette belle et grande retrouvaille avec le public.
La tournée J’ai toujours su s’arrêtera dans des salles de spectacles adaptées aux consignes gouvernementales en vigueur, dont la capacité maximale est de 250 spectateurs et qui se trouveront en zone verte, jaune ou orange au moment du spectacle.
Pour connaître les détails de sa tournée, c’est par ici

Festival Présence Autochtones

© Festival International Présence Autochtone

Le Festival international Présence autochtone poursuivant sa programmation évolutive, sous la thématique générique de Nomade Land, lance en ligne une série de trois concerts inédits enregistrés au Cabaret le Lion d’Or à la mi-septembre. Ces prestations seront diffusées en primeur les 29, 30 et 31 octobre sur le site www.presenceautochtone.ca.

3 concerts gratuits à voir absolument.

Crowd Bar & Flair

© Crowd Bar & Flair
Voici un tout nouveau concept de Crowd Bar & Flair : les boîtes à cocktail thématiques avec notamment la boite Boo! en série limitée pour Halloween.
Ces boîtes à cocktails sont savamment conçues pour épater son entourage avec des recettes élaborées à partir d’ingrédients frais, originaux & savoureux. Pour plus de facilité, chaque boite contient tous les ingrédients des cocktails à reproduire mis à part l’alcool. De plus, une invitation à suivre un atelier virtuel vient aussi à l’achat d’une boite. Il suffira de suivre en direct les consignes d’un mixologue pour recréer 2 délicieux cocktails. Que ce soit avec un sirop de citrouille épicé ou une décoration en forme d’oeil globuleux, vous verrez que tout a été pensé et testé pour donner des frissons dans tous les sens du terme.
Vous trouverez tous les détails dans le communiqué ci-joint ainsi que quelques photos ICI

Mathieu Cyr – Comeback skateboards

© Comeback skateboards – Facebook

L’humoriste et animateur Mathieu Cyr se lance en affaires et dévoile ComeBack Skateboards, une entreprise qu’il a cofondé avec sa conjointe Ashley Jade Lussier. 

© Mathieu Cyr

Amateur de skate depuis plusieurs années, le couple a profité de la pandémie pour lancer une gamme de produits qui s’adresse aux passionnés de tous les niveaux, tous les sexes et tous les âges. Avec cette entreprise, le but de Mathieu Cyr, qui est également père de famille, est de démocratiser ce sport, en misant sur une approche ludique et non sur la performance. À suivre..

Vous pourriez aussi aimer...