Les nouveautés à voir et entendre

1, 2, 3, écoutez!!

© The Franklin Electric – Officiel

Par:  

C’est une semaine tout en audition que je vous propose, avec, en prime, de nouveaux clips. Une grande diversité auditive qui vous soulèvera. Rien de mieux avec la semaine qui s’annonce peu clémente côté température.

Bonne semaine à vous tous et surtout… bonne écoute.

Le Scriptarium

© Le Scriptarium

Du 20 avril au 23 juin 2021, le Théâtre Le Clou, en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs de Québec, présente Le Scriptarium 2021, projet d’écriture sans pareil qui permet aux adolescents de découvrir des courants artistiques, littéraires ou philosophiques et valorise la prise de parole dans un projet collectif de création.
Cette année, c’est l’autrice et ironiste Manal Drissi, bien connue pour ses billets d’humeur, qui joue le rôle de commissaire invitée. Cette dernière a convié les jeunes auteurs de cette édition à libérer leur parole en entremêlant critique sociale et humour à travers la chronique d’humeur. Traditionnellement présenté à la Salle Fred-Barry, c’est plutôt sous la forme d’œuvre audio que l’on pourra découvrir les idées et les plumes inspirées de ces jeunes artistes.

Le Scriptarium 2021 découle donc de ces ateliers. Une œuvre créer à partir des textes de 9 auteurs adolescents, soit Eliott Bensoussan, Ève Chamberland, Cylia Djani, Marianne Locas-Ouimet, Alexandre Mainguy, Iles Ousmer, Adélaïde Patenaude-Provencher, Juliette Rivard et Émilia Simard.

Le projet du Scriptarium 2021 s’est déroulé dans des conditions bien différentes des circonstances habituelles. La pandémie a demandé un ajustement autant au niveau du projet d’encadrement dramaturgique que dans l’élaboration de l’œuvre découlant de ce processus.
Le Théâtre Le Clou s’est donc tourné vers le médium audio, alternative idéale par son pouvoir d’évocation et d’interprétation se rapprochant le plus du théâtre.

Synopsis : Dans le studio de Clarisse la narratrice, tout est possible. Elle s’est fait remettre neuf billets d’humeur écrits par des jeunes auteurs de grand talent. Elle sait qu’elle a entre les mains le cœur battant de l’adolescence. Elle tente de dé-confiner le battement de ce cœur en nous invitant à une suite de voyages sonores. Elle est convaincue que si elle fait rigoureusement son devoir de fiction, n replaçant ces textes dans des lieux évocateurs, elle réussira à faire briller autrement ces neuf paroles courageuses et engagées. Clarisse, accompagnée des auteurs et de leurs personnages, organise le spectacle sonore qui se met en place dans nos oreilles.

Le texte de cette œuvre audio est un collage de Mathieu Gosselin, créé à partir des écrits des jeunes auteurs qui ont participé aux stages de création de Montréal et de Québec. Même si, à l’écoute, on ne retrouve pas les mots de tous les jeunes, tous ont été essentiels pour la création. Par leur implication, la richesse de leurs idées et les discussions auxquelles ils ont pris part, ils ont grandement contribué au processus créatif.

Avec les voix des comédiens Patrick Émmanuel Abellard, Lamia Benhacine, Émilie Bibeau, Benoît Drouin-Germain, Rose-Anne Déry, Clara Prieur, Lauriane S. Thibodeau, André-Luc Tessier, Anthony Tingaud et Lesly Velázquez.

Syelle

© Syelle – Facebook

Suite à la sortie de son premier single radio Plus là en janvier dernier, l’autrice-compositrice-interprète Syelle et son histoire surprenante ont intrigué le réalisateur Jordan Poirier, qui présente aujourd’hui L’histoire derrière SyelleDans ce docu-portrait d’une durée de 9 minutes, la chanteuse témoigne de son passé de fervente chrétienne, de son affranchissement de la religion et de ce qui l’a poussée à assumer sa féminité pour les prémices de sa carrière solo. Ex-femme de pasteur, Syelle incarne aujourd’hui l’émancipation sur une musique électro-pop aux rythmes envoutants et aux teintes sombres et sensuelles.

Avec plus de 10 000 écoutes sur les plateformes d’écoutes en ligne, Plus là raconte l’histoire d’une passion inassouvie, lorsque l’insatisfaction liée au départ de l’être désiré éveille les sens aux doutes et aux regrets. L’artiste révèle ainsi une partie intime de son parcours émotionnel en embrassant sa sensibilité avec audace.
Steve Veilleux

© Steve Veilleux – Officiel

Steve Veilleux, auteur-compositeur-interprète qu’on connaît également pour son travail avec le mythique groupe Kaïn, est de retour pour un troisième projet solo.  Il lance la chanson Combien de miracles qui met la table pour l’album Les beaux jours, dont la sortie est prévue à l’automne 2021.

Deuxième autoproduction pour l’artiste émérite, il était important pour Steve Veilleux de tenir les rênes de sa carrière solo tout en s’entourant de fidèles collaborateurs, notamment Davy Gallant à la réalisation.

L’écriture de chansons, c’est tout simplement viscéral: « Tout ce que je sais faire, c’est écrire des chansons. De passion, d’amour, de cœur et d’insomnie. Je suis très fébrile et enchanté d’offrir le fruit de ma dernière quête, de ma dernière chasse aux rimes. »

Sur Combien de miracles, Veilleux aborde sans détour la rupture amoureuse, le regret et le deuil qui s’en suit.  On se doute dès la première écoute du vécu de l’histoire racontée par le quarantenaire.  En contrebalance, le rythme dynamique de la pièce, agrémentée par la guitare qui rappelle certaines îles paradisiaques, amène de la lumière au propos.   Comme quoi, qu’avec le temps, tout finit par passer.

Sarahmée

© Sarahmée – Twitter Sarahmée

C’est avec lucidité, assurance et sans censure que Sarahmée prend sa place dans ce nouvel extrait qui marque la sortie de son 3e album prévu pour la fin de l’été 2021. Misant sur des thèmes assumés et auxquels elle accorde une grande importance, ce troisième album s’annonce réfléchi et décomplexé.

La chanson Elle est partie, désormais disponible sur toutes les plateformes, est accompagnée d’un clip mettant de l’avant le contraste du milieu dans lequel on vit. Depuis des lunes on s’arrête sur l’image, le bien paraître, mais qu’en est-il en réalité quand la caméra est fermée.

Elle est partie donne la parole à la femme, lui réclame de prendre la place qui lui revient et de ne pas rester invisible

Le troisième album de Sarahmée est prévu pour la fin de l’été 2021. Plusieurs pièces de l’album paraîtront d’ici là, afin de dévoiler les différentes couleurs de l’album.

Geneviève Leclerc

© Geneviève Leclerc – Officiel

Artiste et productrice, Geneviève Leclerc carbure aux nouveaux projets. Voilà donc qu’elle plonge dans l’univers des balados en lançant Geneviève Leclerc présente…, un balado où l’interprète d’exception met en lumière tout ce qui l’anime, la nourrit et la définit. À travers ses chansons, ses coups de cœur et ses différentes passions, Geneviève partage et fait découvrir aux auditeurs l’envers son décor. Geneviève Leclerc présente… est disponible dès maintenant sur la majorité des plateformes numériques dont BaladoQuébec, Spotify, Apple Podcasts, Omny et Deezer.

Le premier épisode de Geneviève Leclerc présente… est consacré à De qui parlez-vous?, une poignante pièce dont Geneviève a entamé l’écriture suite au décès de son frère, il y a quelques années. La chanson, mise en musique par Marc-André Sauvageau, traite de l’isolement et du trop-plein dont souffre les gens aux prises avec une maladie mentale, qu’elle se traduise par de la schizophrénie, une dépression ou encore des troubles bipolaires. Le texte de De qui parlez-vous?, qui est resté incomplet durant un long moment, a trouvé sa conclusion suite à une visite de Geneviève au Gîte Ami de Gatineau, un centre d’hébergement temporaire œuvrant auprès de personnes confrontées à des difficultés liées à l’exclusion sociale et à l’itinérance.

« Le décès de mon frère est venu avec son lot de questions restées sans réponse. Quelques temps après son départ, j’ai trouvé un cahier avec des poèmes qui m’ont permis de m’éclairer davantage par rapport à la souffrance qui l’habitait. Lorsque je me suis imprégnée de la réalité des gens qu’accueille entre ses murs le Gîte Ami, j’ai découvert un parallèle entre leur quotidien et ce que mon frère vivait. De qui parlez-vous? me permet donc en quelque sorte de me placer dans la peau de mon frère, de mieux le comprendre. Et l’idée de faire découvrir cette chanson par le biais de mon balado me permet de renforcer le lien qui m’unit au public. Au-delà d’une chanson et de sa création, c’est mon histoire que partage. », confie Geneviève Leclerc.

Le premier épisode du balado Geneviève Leclerc présente… est disponible dès maintenant. De nouvelles capsules seront mises en ligne au fil des prochaines semaines. La chanson De qui parlez-vous? est quant à elle disponible sur toutes les plateformes d’écoute en continu et de téléchargement.

The Franklin Electric

© The Franklin Electric – Officiel

The Franklin Electric présente Greatest Love Of All sous la bannière Nettwerk Music (Xavier Rudd, Father John Misty, SYML).  Avec ce titre, Jon Matte nous invite dans un univers plus trippy, aux sonorité plus électro qu’à l’habitude. Les synthétiseurs cosmiques se marient parfaitement à la folk pure du collectif. Ce nouvel extrait donne suite à After All et  Always Alone que le groupe a rendu disponible plus tôt cette année. The Franklin Electric reprend la route le mois prochain. Enfin, les nouvelles pièces seront présentées au public. Le groupe sera en concert au Palais de Montcalm de Québec le 28 mai. Plus de dates seront annoncées sous peu.

Greatest Love Of All  a été enregistré et réalisé par John Raham  (Frazey Ford, Dan Mangan) & Jon Matte à Vancouver.  Le titre, aborde la quête de l’amour ultime. Le grand amour, celui avec un grand A. 

« Les opportunités et l’abondance de notre époque nous amène à se perdre dans un océan de possibles qui nous ramène inévitablement à nous-même. Swipe à gauche» explique Matt. 

Vous pourriez aussi aimer...