un magazine web axé sur la culture d’ici

Le party de Mariana, Tounes et plaisanteries: International de montgolfières

Tout un party!!

© crédits photos : Maryse Phaneuf Photographe

Mariana Mazza nous avait promis tout un party et s’en fût tout un lors de sa soirée d’humour à l’International de montgolfières de Saint-Jean sur Richelieu, jeudi dernier.

Une pléiade d’invités tout en chanson et humour. Jo Cormier, Cathy Gauthier, Laurence Nerbonne, Sarahmée, Roxane Bruneau et, en surprise, King Melrose, ami de Mariana.

À noter qu’il reste deux soirées au calendrier du festival. Ce soir, Jason Derulo, Domeno et Alicia Moffet et demain soir Loud et Imposs

Mariana Mazza

Plus en feu que jamais, elle a brûlé la scène dès son entrée! La foule, même sous la pluie froide, était fébrile de revoir Mariana. Il s’agissait d’un événement propice à la fête d’autant plus que ses invités savent lever et maintenir celle-ci. Une première partie en humour pour se tourner, en deuxième partie, tout en chanson qui ont fait bouger le parterre et animer l’aire des festivaliers assis et bien cachés sous les impers et parapluies. Quoi que la pluie a compris qu’elle n’était pas la bienvenue, celle-ci a quitté promptement, au grand plaisir de tous.

Mariana, comme à ses habitudes, y est allée de son répertoire cru et assumé. Si ont choisit d’aller la voir en spectacle, on ne s’attend pas à tomber dans la dentelle de l’humour.

Chacune des présentations des artistes avaient, en entrée en la matière, une chanson interprétée par Mariana ainsi que la choriste de Roxane Bruneau, Elyann Quessy avec entre autres: I want it that way des Backstreet Boys, I’m just a girl de Gwen Stefani ou encore You Oughta know de Alanis Morissette.

En humour, elle a débuté en mentionnant: « Le monde m’engage pour qui je suis et me criss dehors pour les mêmes raisons ». Le ton de la soirée était donné. Elle est allée de ses expériences entre autre à Salut Bonjour tout en nommant que dans la vie, elle encourage les jeunes à être et demeurer qui ils sont.

L’humour avec Jo Cormier et Cathy Gauthier

La première partie du party retombait sur les épaules de Jo Cormier et celles de Cathy Gauthier. Deux artistes que les mots parlent autant que les expériences vécues. Comme ils seront en spectacles sous peu avec le matériel qu’ils nous ont offert, un embargo a été donné afin de ne pas révéler le contenu puisque les spectacles sortiront sous peu. Je peux cependant vous dire que les imitations sont très réalistes. De grands éclats de rires fusionnaient de partout. Des situations nommées avec un langage propre à eux, comme on les connait.

La partie musicale; Laurence Nerbonne, Sarahmée, Roxane Bruneau et King Melrose

Laurence Nerbonne fût la première à livrer les premières notes de la deuxième partie avec Kawasaki et On s’en va où. Électrisante comme à ses habitudes elle a fait danser la foule sous ses airs électro-pop. Belle entrée en la matière pour cette partie de la soirée.

Pour sa part, la rappeuse Sarahmée y est allé de Fuego et une nouveauté au Festival. Une artiste forte et assumée. Qui sait prendre pleine possession de la scène. Continuellement en mouvements, elle surf sous les encouragements de la foule.

De la place où je me situais, j’ai eu le plaisir de voir des gens quitter leurs chaises et courir vers la scène pour s’inclurent aux festivaliers dansants au-devant de la scène. Cette simple vue nous rappelle l’engouement des gens pour Roxane Bruneau. Cette humaine plus grande que nature, rallie à elle seule un large auditoire.  Deux prestations dont, J’pas stressée a été entonnée par l’espace des festivités.

King Melrose a su surprendre tout le monde. Beau coup de cœur. Belle complicité auprès de Mariana qui le compte parmi ses grands amis. Dont elle est la marraine de sa petite qui fêtait ses 1 an le jour même. Fleur de cactus et Ça se danse ont été les deux titres chantés suivi de Sauve-toi de moi, Ne me laisse pas tomber et d’autre airs pour le rappel grandement apprécié.

Et pour finir…

Mariana a souhaité avoir une deuxième édition après avoir demandé à son auditoire de quitter. Celui-ci voulant poursuivre la soirée, maintenir le party, un rappel improvisé avec Roxane Bruneau, toujours présente sur scène avec son band, a interprété: Aimes moi encore au plus grand des plaisirs de la foule. Un appel téléphonique à King Melrose dans sa loge et mis sur haut-parleurs nous a dévoilé l’artiste de façon la plus admirable lors de son retour, au travers de la foule et sur scène. Un des grands moments de la soirée…malgré que ce soit le dernier.

Nul doute qu’il s’agissait du show d’humour tant attendu par les festivaliers. Défi relevé pour Mariana et son équipe!

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email