un magazine web axé sur la culture d’ici

La chronique littéraire : Daddy Issues d’Elizabeth Lemay

L’amour est tout, l’amour n’est rien

Daddy Issues Elizabeth Lemay
© editionsboreal.qc.ca

Par : Johanne Mathieu

Avec Daddy Issues, l’auteure Elizabeth Lemay signe un premier roman provocateur. Elle s’interroge sur l’amour, sa nature, sa fonction. Ce livre a été publié aux Éditions Boréal.

Entre les quatre murs de sa chambre, une jeune femme attend son amant. Jour après jour, depuis quatre ans. Cet homme est plus vieux qu’elle, des années les séparent. Et il est marié. C’est toujours la même chose : il vient la voir, ils font l’amour et puis il repart. Il peut même disparaître pendant un certain temps. Mais il revient toujours. Et lui apporte des livres.

En l’attendant, elle lit. Annie Ernaux ou Hubert Aquin, Françoise Sagan ou Marguerite Duras. Entre eux, la littérature est la pierre angulaire. La jeune femme est bien consciente qu’elle n’est que la maîtresse de son amant. Mais le fait d’être une maîtresse n’empêche pas les femmes de tomber amoureuses…

Je voulais écrire sur les jeunes filles amoureuses et les messieurs qui se prennent d’affection pour elles. Les réhabiliter un tant soit peu et dire qu’en amour il n’est pas nécessaire d’aller quelque part.

Elizabeth Lemay offre une vision où l’amour est tout, où l’amour n’est rien. La narratrice de ce roman paraît détachée à certains moments, affirmant qu’elle ne saurait que faire « de cette vie qui n’est pas la [sienne], de cette autre femme et de cet enfant qui n’est pas le [sien] ». Derrière une image de femme libre, elle donne cependant tout à cet amour clandestin qu’elle qualifie de grandiose. Dans l’attente. Elle pourrait se lasser de cet homme qui apparaît et disparaît comme bon lui semble, mais elle ne l’aime que plus fort, d’un amour démesuré. Toutefois, il n’y a pas d’issue dans cette histoire qui s’enlise, qui tourne en boucle.

Ce roman raconte l’attente intenable, presque étouffante, d’une jeune femme follement amoureuse, mais une attente aussi assumée. La narratrice pose constamment un regard clairvoyant sur la nature de ses sentiments : « J’ai cru à tort que le charme était une arme. Il est au fond le terrain de jeu qu’on nous a assigné ». Même si elle souhaite être l’égale, l’âme sœur de son amant, des hommes, elle joue le rôle qu’on attend d’elle, au détriment de ses pensées, de ce qu’elle est.

Une ultime question est posée : pour quelles raisons tombons-nous amoureux réellement? Histoire sur l’amour, même s’il en est parfois, souvent dépouillé, sur le désir, Daddy Issues est aussi un roman sur la littérature, très présente, sur la force des mots, sur l’absence, mais également sur la quête de soi à travers l’autre.

Daddy Issues d’Elizabeth Lemay (2022), Éditions Boréal, Montréal, 184 pages.

Vous pourriez être intéressé par ces articles :

La chronique littéraire : La vraie nature : au chalet pour Noël 

La chronique littéraire : Une forme claire dans le désordre 

 

 

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email