un magazine web axé sur la culture d’ici

Juste pour rire : Le Gala de Pierre-Yves Roy-Desmarais

Une soirée haute en divertissements

Pierre-Yves Roy-Desmarais
Crédit photo : Facebook officiel

Par : Lucia Cassagnet

Dans le cadre du festival Juste pour rire à Montréal, et présenté par Beneva en collaboration avec Loto-Québec, Pierre-Yves Roy-Desmarais présentait son gala le mercredi 20 juillet au Théâtre Maisonneuve.

Avec des invités passant par Sam Boisvert, Adib Alkhalidey, Phil Roy, et plusieurs autres, cet événement visait beaucoup de rires de la part du public. La Famille Ouellette était présente pour aider à enchaîner les invités au son de leur musique.

Des observations sociales

Selon Sam Boisvert, les rangées d’enfants de camp de jour représentent des analogies sur les mouvements sociaux. Il y a toujours des enfants à l’avant qui sont bons, des enfants au milieu qui suivent la masse et un ou deux en arrière qui ont la tête pognée entre les monkey bars. Pour Sam, ceci est une micro-représentation des adultes qui finissent par grandir.

Pour Oussama Fares, le gala de mercredi marquait sa première prestation avec le festival montréalais. L’humoriste d’origine marocaine a parlé de son anniversaire d’immigration, du fait qu’il s’est fait vacciner contre la covid « car c’était gratuit alors on dit pas non ». Il a fait rire aux éclats la salle lorsqu’il a passé un commentaire sur le ski, une activité essentiellement « blanche ». C’était un grand succès pour cet humoriste qui va sans doute refouler les scènes durant sa carrière.

Des invités de toutes parts

Adib Alkhalidey, qui présentait une assez longue barbe « de chômage » était très heureux de retourner sur les scènes du festival. Il a partagé les découvertes qu’il a fait en déménageant à la campagne, entre autres, le bruit effrayant que fait le renard la nuit. Il a reçu une des plus grandes acclamations à la fin de son numéro.

Daphné Letourneau, la seule femme humoriste à l’horaire du spectacle, a parlé de l’émission sur Netflix Is it cake? Elle a poussé les blagues, suivant le fil conducteur tout le long de son numéro, pour en finir en rentrant sa main dans le banc qui avait été amené sur la scène. Il était un gâteau!

Juste pour Rire
Crédit photo : Facebook officiel

Puis, le maître du roast – ou maître rôtisseur en français – Pascal Cameron, a délivré une prestation haute en rires et critiques. Selon lui, « les deux dernières années ont fait de moi une mauvaise personne ». Il s’en est pris aux boomers, aux milléniaux, la génération X, les féministes, les coiffures des grand-mères, les célibataires et les gens en couple. Il a reçu une forte ovation après avoir insulté toutes les catégories des gens dans la salle.

Et le dernier invité du gala était nul autre que Phil Roy, le nouveau papa. Il s’adressait aux ados, « profitez de la vie » en pensant à la réalité qui l’a frappé lorsqu’il est déménagé en appartement tout seul et qu’il a compris que le papier de toilette Charmin était un luxe hors de sa portée. Sa présence sur scène a été applaudie par un public qui s’est levé dès qu’il avait fini avec le dernier punch line.

C’était une soirée très réussie pour Pierre-Yves Roy-Desmarais, qui a su animer entre les invités tout en gardant l’énergie humoristique qui amenait les numéros.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Première : Pierre-Yves Roy-Desmarais

Les géants débarquent en ville

Womansplaining : a must de l’humour d’aujourd’hui

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email