Équipes canadiennes recherchées

Aucune équipe canadienne dans les séries éliminatoires

Winnipeg Jets vs Montreal Canadiens

© The Canadien Press

Par : François Landreville 

Pour la première fois depuis 1970, aucune équipe canadienne ne fera les séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette année. À voir que les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas.  L’an passé, le CH avait terminé la saison avec 110 points pour finir au premier rang de la division atlantique. En effet, la seule équipe canadienne n’ayant pas fait les séries en 2015 fut les Oilers d’Edmonton. Alors pourquoi en est-il différent cette année ? Je vous propose donc un portrait des équipes pour vous aider à comprendre.

Les Oilers d’Edmonton

Pauvre Oilers, me direz-vous ! Lors du repêchage à venir de Juin 2016, les Oilers seront, encore une fois, l’équipe qui obtiendra le tout premier choix. Bien sûr, le repêchage  favorise les Oilers pour l’instant. Logiquement, ils mettront la main sur le très convoité Auston Matthews, un ailier droit de 6’0″. Et oui, un autre avant talentueux. Voici d’ailleurs la liste des joueurs repêchés par les Oilers depuis 2010 : Connor McDavid, Leon Draisaitl, Darnell Nurse, Nail Yakupov, Ryan Nugent-Hopkins et Taylor Hall. Tous ces joueurs évoluent présentement avec le grand club. Est-ce le développement qui fait défaut ? Je crois que la raison principale est le manque de bons défenseurs ainsi qu’un gardien de premier plan. Par contre, ce sera difficile encore pour les Oilers l’an prochain de se tailler une place en série.

Les Flames de Calgary,  Canucks de Vancouver et Jets de Winnipeg

 

Les Flames ayant pourtant bien fait en série l’année dernière, se retrouveront en vacances la semaine prochaine. L’équipe de Bob Hartley a été extrêmement active cette saison jusqu’à la date limite des transactions. En effet, les Flames auront 4 choix dans les 2 premières rondes du repêchage en juin.  Les Flames se sont solidifiés en défensive avec l’acquisition de Dougie Hamilton des Bruins de Boston. Avec les Backlund, Bennett, Gaudreau et Giordano, les Flames seront à surveiller l’an prochain.

Par ailleurs, très surprenant de ne pas voir les Canucks de Vancouver en série de fin de saison. Les Canucks ont fait quelques changements à leurs alignements en allant chercher Philip Larsen, Markus Grandlund et Bryan Sutter. En jumelant ces joueurs aux frères Sedin, Radim Vrbata, je vois mal les Canucks ne pas accéder aux prochaines séries. De plus, leur choix de première ronde l’an dernier, Brock Boeser, devrait faire le saut la saison prochaine. Malheureusement pour les Canucks, Ryan Miller n’a pu faire la différence dans les buts.

Pour leur part, les Jets de Winnipeg, sont, années après années, dans la course pour accéder aux séries éliminatoires. En échangeant Andrew Ladd, Matt Fraser et Jay Harrison aux Blackhawks de Chicago, les Jets ont fait de la place pour leurs 2 premiers choix de l’an dernier soit Kyle Connor et Jack Roslovic. De plus, ils auront 2 choix de repêchage en juin. Une équipe en progression et à surveiller.

Dion Phaneuf

©The Canadian Press

Les Maple Leafs, Sénateurs d’Ottawa et Canadiens de Montréal

Que dire des Maple Leafs ! Beaucoup de transactions qui semblent douteuses. Les Leafs ont été extrêmement occupé depuis juin dernier en allant chercher plusieurs choix au repêchage. Pour vous donner un exemple, les Leafs auront 14 choix lors du repêchage de cet été à Buffalo, dont 2 choix en première ronde et 3 en deuxième ronde. Quand même incroyable. Les Leafs se sont départis de Phaneuf, Donaghey, Reimer, Morin, Panik et plusieurs autres pour faire de la place à ces jeunes. D’ailleurs, Fréderick Gauthier et Mitch Marner devraient jouer l’an prochain. Ne riez pas trop rapidement des Maple Leafs, car je suis certain que d’ici 3 ans, ils seront l’équipe à battre dans la LNH. Bref, la Coupe Stanley pour les Leafs d’ici 5 ans.

Les Sénateurs d’Ottawa est une équipe que j’aime voir jouer. Le seul problème que je vois pour l’instant est l’acquisition de Dion Phaneuf à la ligne bleue. Pour le reste, avec les Zibanejad, Lazar, Pageau, Ryan, Stone, Ceci, Karlsson et Methot, les Sens sont voués à un bel avenir. De plus, ils ont un bon duo de gardiens en Hammond et Anderson.

Ah! nos glorieux, notre sainte flanelle, notre bleu-blanc-rouge, nos Habs… superbe décision de ne plus faire jouer Price et Subban avec 2 matchs à jouer d’ici la fin de la saison. Les blessures ont eu, d’après moi, le dessus sur les performances de l’équipe. Pas moins de 15 différents défenseurs ont portés l’uniforme cette saison. Si le dirigeant du CH veut bâtir avec le repêchage, les nouveaux joueurs devront être meilleurs que leurs prédécesseurs. En 2013, le CH a repêché Michael McCarron, un très bon choix que nous avons malheureusement retourné aux Ice Caps cette semaine. En 2014, Nikkita Scherbak fut réclamé. Un choix qui, pour l’instant, ne s’avère pas concluant. L’an dernier, le CH a jeté son dévolu sur le défenseur Noah Juulsen. À Buffalo, le Canadien aura 3 choix de repêchage dans les 2 premières rondes. Espérons que la haute direction du CH fera les bons choix. Bref, le CH, en principe, fera les séries éliminatoires en 2017. Il faudra par contre éviter les blessures. Si Michel Therrien veut espérer rester en poste, il devra gagner, car les partisans ne seront guère patients.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

 

 

Vous pourriez aussi aimer...