un magazine web axé sur la culture d’ici

Chronique santé et beauté : La sieste

La sieste a-t-elle des bienfaits?

Sieste
Crédit photo : starlesechos.fr

Par : Annie Simard

À moins d’habiter dans un pays chaud, ce qui n’est pas vraiment notre cas ici, la sieste n’est pas pratique courante. Faire une sieste pour récupérer en après-midi peut changer bien des choses. En plus, la sieste a des bienfaits sur notre santé. Après le temps des Fêtes où pour plusieurs (surtout cette année où les restrictions étaient « disparues »), les repas et soirées entre amis et famille se sont multipliés, la fatigue s’est accumulée. On le ressent souvent bien des jours après. Avec le télétravail qui est très populaire encore, tranquille à la maison, en après-midi, il peut arriver qu’on ait l’impression de recevoir un coup de barre en pleine face.

On fait normalement la sieste au cours de la journée (ou la nuit pour les travailleurs nocturnes), le plus souvent après le dîner. La sieste ferait partie du patrimoine génétique de l’être humain et serait programmée pour être pratiquée entre 12 h et 15 h au moment où la fatigue apparaît et l’attention diminue, et serait d’une durée approximative de 10 à 45 minutes. On pense à tort que le besoin est plus présent après un gros repas, mais même sans avoir mangé, on peut avoir besoin d’une sieste.

Il existe plusieurs types de siestes :

  • la micro-sieste, qui dure moins de 5 minutes;
  • la sieste éclair, qui dure généralement entre 10 et 30 minutes;
  • le café-sieste (ou ce qu’on entend le plus souvent, le power nap) est le fait de prendre un café juste avant de faire une courte sieste. Il semblerait que les bienfaits du café-sieste ont été prouvés scientifiquement.
  • la bonne grosse sieste, à partir d’une heure, mais elle ne serait pas très recommandée.

Un petit roupillon peut régénérer le corps et l’esprit. On se sent plus revigoré, plus alerte et certainement plus concentré après. Selon le corps de métier qu’on exerce ou je pense également aux étudiants, quand on doit relire 3-4-5 fois des consignes ou un document, vaut mieux s’arrêter un peu. La sieste renforcerait également la mémoire.

Le manque de sommeil augmente le risque cardiaque alors que la sieste diminuerait le risque d’infarctus et l’AVC tout en réduisant la pression artérielle.

Quand on a une baisse d’énergie en après-midi, que fait-on? On mange. Souvent on va choisir des aliments sucrés pour nous stimuler alors si on fait plutôt une sieste à ce moment-là, on évitera de manger de la malbouffe donc on se sauvera peut-être de la prise de quelques kilos.

Les autres bienfaits de la sieste seraient entre autres : la bonne humeur, à condition que la sieste ne soit pas trop longue et qu’elle soit réparatrice. La sieste stimule le système immunitaire et bénéficie également à la peau et à la régénération des tissus.

Avec tous ces bénéfices, et il y en a d’autres, quand la fatigue se fait sentir, n’hésitons pas à s’accorder une pause de quelques minutes… pas trop longue sinon les effets seront contraires.

Bonne sieste!

Vous pourriez aussi être intéressé par ces chroniques :

Chronique beauté : Préparer sa peau pour l’hiver (mattv.ca)

Chronique santé et beauté : Mes « coups de cœur » de 2022 (mattv.ca)

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email