Après Eller, Subban quitte Montréal

Marc Bergevin ne chôme pas

NHL: JAN 17 Canadiens at Blackhawks

©www.todaysslapshot.com

Par François Landreville 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Marc Bergevin n’est pas resté inactif après le repêchage. Malgré tout, les gens le critiquent quand même. Mais ont-ils raison de le critiquer ainsi? Plusieurs crient au vol parce qu’il a échangé Subban. En effet, ça prend du guts pour échanger ton joueur étoile et aimé de tous. Tous… parlez-en à quelques anciens et joueurs actuels du CH. Subban n’était pas le plus populaire dans la chambre pour plusieurs raisons. Avec les années, il est également devenu un joueur individuel, passant moins la rondelle. Souvenez-vous de ses pirouettes en zone défensive, pour ensuite perdre la rondelle et donner une chance de marquer à l’adversaire. Alors est-ce un bon échange pour le CH? Je vous invite à regarder quelques épisodes du 24CH de la dernière saison. Regardez bien ce qui se passe dans la chambre entre les périodes, vous comprendrez bien des choses.

505743168

©www.gettyimages.com

L’arrivée de Shea Weber

Après avoir signé Andrew Shaw, un joueur d’énergie, Marc Bergevin échange Subban contre Weber. Les gens crient à l’injustice. Mais honnêtement, quel coup de maître du directeur général de la Sainte-Flanelle. Du haut de ses 6’4 pieds, ayant été capitaine des Predators de Nashville et jouant un rôle important avec l’équipe canadienne, il apportera de la stabilité. De plus, il sera un atout indispensable au développement des jeunes. Je pense entre autres à Sergachev et Barberio. Ce que Subban ne pouvait apporter. De plus, Subban a provoqué 200 revirements de plus la saison dernière. De quoi faire perdre la tête aux dirigeants du CH. Il est plus vieux me direz-vous? Je vous réponds ceci… Vous voulez avoir une équipe gagnante à court et moyen terme ou dans dix ans? Poser la question, c’est y répondre.

814f20d7-008a-463c-9109-bdeba65acb80_JDX-NO-RATIO_WEB

©AFP

Alexander Radulov s’amène également à Montréal

Bergevin ne cesse de m’impressionner. Le 1er juillet dernier, il a sorti un lapin de son chapeau. Non seulement Radulov s’amène  à Montréal, mais il l’a signé pour un an seulement. Les quatre dernières années, Radulov a évolué pour le CSKA Moscow dans la KHL. Il était reconnu pour ses frasques à l’extérieur de la glace. Mais est-ce qu’il a changé? Selon plusieurs anciens coéquipiers, depuis qu’il a eu un enfant, Radulov est un nouvel homme. Beaucoup plus discipliné, dédié à son sport, Bouillon et Weber disent qu’il est un des plus talentueux joueurs ayant évolué dans la LNH. Reste à voir si Radulov saura se contrôler dans la ville de l’amour et du plaisir qu’est Montréal. Quoi que les gens en pensent, Bergevin vient de dénicher le marqueur de buts tant réclamé des partisans.

Nous apprenons également la signature de Philip Danault. Une signature de deux ans, lui qui avait été acquis des Blackhawks de Chicago l’an dernier. Une autre bonne signature de Bergevin. Mais est-ce que le CH est vraiment une meilleure équipe que l’an passé? Dans les buts avec Price en bonne forme et une défensive maintenant bien en place, difficile de faire pire. Par contre, même si Andrew Shaw et Alexander Radulov se sont greffés à la formation montréalaise, je crois qu’il manque encore quelques éléments à l’attaque pour faire du CH une équipe pouvant aspirer aux grands honneurs.

Vous vouliez un directeur général qui prend action… Marc Bergevin n’a pas les deux doigts dans le nez; il a bougé.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...