MatPlusUltra : Ready Player One

Le livre ou le film?

readyplayerone

©Warner Bros

Par : Martial Genest

Le Vendredi saint dernier, l’attente était enfin terminée. Le livre culte d’Ernest Cline prenait l’affiche au cinéma. Il serait donc maintenant possible de voir la quête du Easter Egg de Halliday en toute splendeur.

J’avais reçu le livre Ready Player One dans ma première boîte mystère de Lootcrate en 2015 et j’ai dévoré celui-ci en quelques jours, chaque allusion aux années 80, autant du coté des jeux vidéo, séries télévisées, films et personnages de dessins animés réveillaient un souvenir en moi. Donc lorsque l’annonce de l’adaptation du roman pour le cinéma serait faite par nul autre que Steven Spielberg, je m’imaginais déjà les scènes décrites dans le livre projetées sur le grand écran. Ce charme fut brisé lors de la présentation de la première bande-annonce.

Il y avait encore des éléments qui m’intriguaient, incluant la présence de Simon Pegg dans le rôle d’Ogden Morrow ainsi que Tye Sheridan pour le rôle principal de Wade Watts alias Parzival. Après tout c’était aussi un film signé Steven Spielberg. Il est donc possible que pour des raisons de droit d’auteur, il fut tout simplement impossible de recréer le contenu complet du livre au cinéma. On sait très bien que la plus grande partie des adaptations au cinéma sont plus souvent une faible représentation de l’oeuvre écrite. C’est donc en compagnie d’une personne n’ayant pas lu le livre que je suis allé voir Ready Player One.

Pendant deux heures vingt minutes, j’ai oublié le livre et je me suis laissé prendre à la magie cinématographique, et l’OASIS avait pris vie devant mes yeux, la quête pour la possession et le contrôle de ce monde virtuel était enfin sur l’écran. Contrairement au livre, les éléments visuels proviennent non seulement des années 80, mais la gamme des époques représentées s’étend des années 70 à aujourd’hui. Certains personnages représentés, tout comme Tracer du jeu Overwatch n’existaient même pas lors de l’écriture du livre. Avec plus d’une centaine de Easter Egg où élément visuel caché dans une scène, le film devient aussi un jeu. Saurez-vous les trouver?

Si comme moi vous avez lu le livre, oubliez celui-ci et allez voir Ready Player One, mais si vous n’avez pas lu le roman d’Ernest Cline, allez voir le film et prenez le temps de lire celui-ci après, oui l’histoire se ressemble, mais il y a une grande quantité de différences vous permettant d’apprécier chacune à sa juste valeur.

Note : 4/5

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...