KP_1

Klô Pelgag et l’Orchestre du Temple thoracique réunis à nouveau

L’artiste multidisciplinaire sur les planches de la scène Bell pour les Francos

KP_7

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Rosalie Dion

Le 10 juin, Klô Pelgag a rempli l’esplanade de la Place des Arts, accompagnée de 35 musiciens de l’Orchestre thoracique. La récipiendaire du prix Félix-Leclerc de la chanson continue d’étonner par son univers et son style onirique. Son talent lui a permis d’être la première femme en 24 ans à remporter le prix dans la catégorie auteur ou compositeur.

C’est sur la scène Bell que Klô a présenté un spectacle orchestral très imposant, qui a fait vibrer la foule de plusieurs centaines de personnes. Accoutrée d’un costume qui rappelle les habits d’astronautes, elle permettait au public de pénétrer dans un monde qui fait rêver par ses couleurs, ses sons et ses musiciens.

L’Orchestre est accompagné du frère qui agit en tant qu’arrangeur, orchestrateur et compositeur. On peut y lire, sur le site officiel de Klô Pelgag, qu’il est également le meilleur concocteur de soupe aux pois (c’est bon à savoir!).

KP_2

Cette performance — qui réunissait les 36 personnes pour une troisième fois seulement — était beaucoup plus qu’un simple spectacle; pour elle, c’était plutôt un rêve qui se réalise encore une fois, la naissance de quelque chose de grandiose et quelque chose auquel elle pensera encore à sa mort. Assister à une passion aussi intense que celle-là, c’est une chance.

Personne ne pouvait rester indifférent à la beauté de la voix de la chanteuse, une artiste accomplie qui joue de la guitare, du piano et qui chante, ma foi, comme personne d’autre auparavant. Des paroles songées, des interventions vers le public, humaines et senties, et des nouvelles façons d’apprivoiser la musique, qui s’avèrent parfois particulièrement déstabilisantes : tel est l’art de Klô Pelgag.

Crédit photo : © Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...