International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu 2019

Le laboratoire de l’humour en vacances… et sous la flotte!

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

Lundi dernier, jour 3 de l’International de montgolfière de Saint-Jean-sur-Richelieu, le festival avait mis son costume d’humoriste pour nous présenter Le laboratoire de l’humour en vacances. Malgré la mauvaise température et l’orage qui a frappé 30 minutes avant le spectacle, le tout a été maintenu et un peu plus de 250 personnes ont bravé la pluie abondante pour assister à l’événement.

Le laboratoire de l’humour est offert durant l’année à La Boîte à Saint-Jean-sur-Richelieu et à l’Auberge Les Trois Tilleuls à Saint-Marc-sur Richelieu et propose un concept interactif et amusant où le public est mis à contribution, alors que certaines personnes sélectionnées reçoivent une manette sur laquelle elles appuient lorsqu’elles trouvent les blagues drôles. Le tout permet aux humoristes bien établis et de la relève de tester leurs blagues, de roder des numéros et d’ainsi repartir avec une évaluation statistique, voire un «bilan de santé» de chacune d’elle.

La soirée était animée par Gino Lévesque dont la réputation n’est plus à faire comme animateur de foule, mais que je ne connaissais pas comme humoriste. Le gars est drôle, divertissant et mène la barque de main de maître. La partie musicale du spectacle était quant à elle assurée par l’excellent Marco Calliari, qu’on apprécie et qui nous offre toujours une musique entraînante, nous donnant envie de danser.

Pour cette première version estivale, après la prière officielle du Laboratoire, une belle brochette d’humoristes dont Silvi Tourigny, Julien Tremblay, Olivier MartineauMario Tessier et Les Denis Drolet se sont soumis au test ultime, ce qui a donné droit à plusieurs moments cocasses et de nombreux fous rires!

Silvi Tourigny, bien connue pour son personnage de Carole aide son prochain, était la seule femme sur le spectacle et a été la première à casser la glace. Elle a offert une très belle performance appréciée du public, notamment son numéro Spotted Saint-Jean où elle tend à se mettre à jour sur les villes via leur page «Spotted» sur Facebook! Ce fut ensuite au tour de Julien Tremblay de monter sur scène dans son désormais classique rôle de rockeur qui raconte des blagues au son d’une musique rock et de mouvements… douteux! En général, on apprécie son style, mais cette fois-ci, c’était beaucoup trop long. Son numéro sur ses Souvenirs sur la 20 était moins bien réussi. Il s’est heureusement repris à la fin grâce à sa chanson en hommage aux bénévoles.

C’est à Olivier Martineau que revient le titre de performance «hard» de la soirée. Sa prestation était pour un public bien averti qui n’était pas averti du tout, et non à saveur familiale. D’ailleurs, quelques familles avec de jeunes enfants ont quitté pendant son numéro. Martineau n’a pas manqué de les salué en leur parlant de «pénis», petit sourire en coin. Malgré le ton très grivois, audacieux et un sacre aux 5 mots, Olivier Martineau a offert la perfo la plus drôle de la soirée. Ses numéros sur La misère et sur Le fait de vieillir versus la jeunesse d’aujourd’hui ont détonné! Puis, au tour de l’unique Mario Tessier de fouler la scène avec une prestation fort réussie racontant ses débuts en humour et les moments importants de sa carrière, alors qu’il écoutait avec son père les Labelle, Lecor, Joubert et Allard faire des personnages à la radio. Il nous a parlé également du fait qu’il était un p’tit gars du coin, de la ville voisine… plutôt du village voisin, Saint-Athanase, où il a grandi, au coin des rues Mario et Tessier! À noter que Mario Tessier a souligné qu’il exerce son métier depuis maintenant 27 ans. Pas mal pour un gars qui ne prévoyait pas faire de l’humour dans la vie…

Les derniers, mais non les moindre, Les Denis Drolet, ont encore une fois épaté la galerie avec leurs absurdités plus absurdes que jamais, mais toujours aussi drôles. Les gars sont un tantinet «niaiseux», mais on les adore comme ça! De plus, avec le temps, le brun a laissé la place à plus de diversité vestimentaire, preuve qu’ils évoluent! Pour terminer, ils ont testé un nouveau numéro intitulé Le nouveau numéro. Pas besoin de vous dire que le duo formé de Vincent Léonard et Sébastien Dubé était plus prêt qu’il ne voulait le laisser paraître. Du bonbon, encore une fois!

Pour connaître les prochains événements du Laboratoire du l’humour, consultez la page Facebook officielle.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...