Heymoonshaker au FIJM

Les insolites Heymoonshaker en folle prestation

13649706_10153765294846864_611557378_n

@Victor Diaz Lamich, FIJM

Par : Marie Canuel

Ce tandem du Royaume-Uni s’est installé au Festival International de Jazz de Montréal au Lounge Heineken avec leurs sons éclectiques bien à eux et des plus envoûtants. Une ambiance des plus survoltée les ont accueillis en ce 6 juillet 2016 où chaleur et nuages étaient de mises. Leurs superbes voix rouillées de style rock jazzé ont su satisfaire les amateurs de métal présents. Et que dire de leur  beatbox qui a su donner une toute nouvelle couleur au blues traditionnel.

Du blues des plus expérimentales

La paire de Heymoonshaker composée de Andrew Balcon et de David Crowe nous ont démontré qu’il est possible de combiner chant, guitare, harmonica et une boîte à rythme vocal hors de l’ordinaire. C’est en jouant avec brio leurs hits de leur derniers album Noir sortit en 2015, tels que Take the reins et Colly Drop qu’ils ont fait danser la foule. Ces deux jeunes de 27 ans ont imposé  une recette des plus éclectique et viscérale de blues et de rythmes doublés d’émotions des plus ressenties. Explorant le rock et soul sous toutes ses formes, même dans les habits les plus étriqués possible, le bruyant Mister Crowe a clamé au micro «Ça va bien Montréal? Bienvenue!» avec fougue et enthousiasme.

13624641_10153765299161864_1849524219_n

@Victor Diaz Lamich, FIJM

Un vidéo clip live sur scène

Mouvements rythmés et bien assortis aux chansons, deux hommes sexys et des guitares soignées et sensuelles. Quoi leur demander de plus? On se serait cru dans un concert rap avec des airs mystérieux, voire ténébreux, en voix, tous se sentant envoûtés et hypnotisés, tel un film romantique. Même un fan a monté sur scène en plein solo pour se faire retourner avec sourire «Est-ce que je viens dans ta chambre la nuit pendant tes performances? Eh bien voilà, descends.» a clamé Dave Crowe avant de finir à son tour sa chanson avec sa voix enraillée. Ces deux musiciens savent clairement gérer leurs shows comme on dit. Étant leur dernier concert du Festival Internationnal de Jazz de Montréal, ils ont tout donner comme finale.

Pour de plus amples informations sur ce duo d’enfer qui jazzera vos moments sombres, veuillez vous référer à leur page facebook.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Écrit par

Passionnée par la vie et les gens!

Vous pourriez aussi aimer...