Aller simple vers le succès

Will Driving West lance l’album Fly

willdrivng_F5A1808

©Alexa Enlow Malky

Par Maxime D.-Pomerleau

Le groupe indie-folk montréalais Will Driving West avait donné rendez-vous à son public mercredi dernier à La Sala Rossa pour la rentrée montréalaise soulignant la sortie de son troisième album en carrière : Fly. La mythique salle était pleine à craquer pour revoir ses favoris en spectacle, après quelques mois d’absence sur les scènes de la métropole. Le groupe s’est fait connaître en 2010 à la sortie du puissant The Breakout. Faisant suite à Castles, paru en 2012, Fly est le fruit d’une démarche artistique totalement indépendante et d’un désir d’émancipation évident. L’album est d’abord sorti en juin 2014, mais on n’a célébré son arrivée sur les tablettes que le 17 février.

willdrivng_F5A1820

Parmi les pièces phares du nouvel opus notons la cinématographique The Night et Grow, dont l’orchestration délicate mais puissante à la fois nous plonge, sans s’y attendre, dans des réflexions que seule la musique peut faire émerger. On y retrouve aussi des « pièces concepts » typiques du rock indie, soient Eyes Closed, qui ouvre l’album, et ses versions Spring, Summer, Autumn et Winter, petits interludes instrumentaux qui rythment l’album. The Adventure et Airplanes sont les pièces les plus rock, le reste de l’album étant plutôt linéaire. Will Driving West, comme son nom l’évoque, inspire la musique de road trip; un voyage introspectif, contemplatif ou mouvementé. Navigant entre le piano engagé, la guitare acoustique et les chœurs appuyés, leurs mélodies douces et leurs paroles évocatrices se prêtent bien aux longues journées à rêvasser. Fort de l’estime qu’on lui porte au Québec, Will Driving West souhaite se lancer à la conquête du Canada, espérant que Fly soit leur billet pour un succès mérité.

Crédit photo: ©Alexa Enlow Malky/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...