Betty Gilpin as Crystal in "The Hunt," directed by Craig Zobel.

Visionnement : The Hunt

Une erreur peut-être fatale

 © Universal

Par : Martial Genest

The Hunt, ou La Chasse en version française, est un autre projet Universal et Blumhouse, qui lie violence, suspense et scènes sanglantes à profusion. Celui-ci sera en salles de cinéma le 13 mars prochain.

Qu’est-ce qui peut bien se produire lorsqu’une douzaine d’individus se réveillent dans une clairière ne sachant pas comment ils y sont arrivés et non plus pourquoi ils y sont? Sans vous donner de divulgâcheurs, je vous recommande de ne pas vous attacher à aucun personnage, car un simple battement de paupières et ils ne sont plus présents. Dans ce film, on retrouve deux éléments très précis, de la violence graphique et un humour très noir. S’il est parfois dit que le ridicule ne tue pas, eh bien, pour ce film, le ridicule est mortel, toutes les façons de tuer sont exagérées et pour combler le tout, une forte dose d’humour y est ajoutée.

Le film The Hunt a des allures de films comme The Purge, et le tout n’est pas surprenant, puisqu’il s’agit aussi d’un projet d’Universal et Blumhouse. Donc si vous n’avez pas aimé The Purge, il y a de fortes chances que vous n’appréciiez pas The Hunt. Quoiqu’il y ait bien un message sociopolitique dans ce film, il passera définitivement inaperçu, puisque la plupart des amateurs de ce type de films y vont pour le sang et la violence gratuite et non pour les messages profonds qu’ils pourraient contenir.

Assez court pour ce qui semble être la nouvelle norme sur la durée d’un film, celui-ci, pour 90 minutes, vous traine dans un univers totalement insensé où certaines personnes riches auraient comme passe-temps le sport de la chasse aux êtres humains. Plein de stéréotypes, ce film est à prendre avec un grain de sel et laissez votre œil critique à la maison, car il ne possède pas beaucoup de logique.

Note : 2/5

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...