Visionnement : The Forever Purge

Tout un débordement

© Universal

Par : Martial Genest

Le film American Nightmare 5 aussi connu sous le nom de The Forever Purge prend l’affiche aujourd’hui 2 juillet dans un cinéma près de chez vous. Comme son nom le démontre c’est le cinquième volet de la série.

Sans entrer dans la politique américaine, le film utilise un mal très présent dans la société, le racisme systémique et cette identité de pureté de race que certains groupes radicaux prônent. C’est en quelques sortent un « Que se passerait-il si? ». Selon le scénario, il y a une journée par année où tout est permis aux États-Unis et aucun crime ne sera puni, pour une période de 12 heures, donc les gens se barricadent pour cette période de temps espérant voir le lendemain matin, mais cette fois, un groupe d’extrémiste, avec l’aide des réseaux sociaux, prend le pays d’assaut et « la purge » comme elle est appelée, se poursuit sans répit.

Quoiqu’il soit violent, le film n’est tout de même pas trop graphique dans la démonstration de la violence qu’il contient. Il n’y a pas de doute sur ce qui se passe mais la prise de vue ne le démontre pas trop ou le tout est vu de loin. Du côté suspense, celui-ci est correct, certaines scènes sont extrêmement prévisibles. Ce qui aide grandement ce film est son rythme et le débit de l’action, sans avoir de fortes pointes. La cadence est bien maintenue.

Pour les personnes qui n’aimant pas la vue du sang, ce film n’est définitivement pas pour vous et si les films avec des armes à feu et des fusillades ne sont pas dans votre sélection et bien vous abstenir d’aller voir ce film serait très sage de votre part. De plus, il ne faut pas s’attendre à du grand cinéma, c’est un film quelque peu sombre avec certains rayons de soleil et contrairement aux quatre précédents, celui-ci devient plus violent après la supposée fin de la purge.

Note 2/5

Vous pourriez aussi aimer...