un magazine web axé sur la culture d’ici

Un premier MTELUS pour Patrice Michaud

Un décollage réussi pour Patrice Michaud

Auréa Gamboa Photographie

Par : Marie Eve Archambault

Mardi avait lieu le décollage montréalais du grand voyage désorganisé de Patrice Michaud au MTELUS. L’auteur-compositeur-interprète était fébrile d’enfin retrouver son public sur scène : « C’est dangereux combien on est en forme! C’est olympique. Ce soir, on vous donne tout, et vous nous redonnez tout. Ceci n’est pas un mardi : ce sont des retrouvailles ! » C’est le cas de le dire, promesse dite, promesse tenue! L’excitation était palpable sur la scène ronde qui rappelle la forme de la lune. Pour les spectateurs, quoi de mieux que de voir des musiciens avoir du plaisir sur scène?

Patrice Michaud, le grand manitou de la soirée, nous invite à bord de son voyage désorganisé en commençant tout en douceur avec la pièce Origami et La grande évasion. Puis, il nous amène dans le passé avec Julie revient. Julie s’en va. Toute la soirée, l’auteur-compositeur-interprète joue avec l’espace temps. Plus tôt, je disais qu’il était le grand manitou, voyez-le comme une manette de télévision où il s’amuse à nous faire avancer et reculer selon ses envies, mais bien sûr pour notre plaisir.

Auréa Gamboa Photographie

Grand orateur, Patrice Michaud raconte qu’il aimerait essayer une machine à remonter dans la temps afin de déjouer le cours de l’histoire. Il en aurait profiter pour changer l’histoire d’Hitler en 1909. Après quelques plaisanteries entre lui et son public, il est devenu sérieux où il racontait que la musique nous ramenait directement dans un souvenir et que c’était magique. Il nous a donné l’exemple parfait! Il nous a ramenés en 1994 à Cap-Chat où il faisait jouer toujours la même cassette. Chaque soir de sa tournée, Patrice Michaud et ses musiciens se gâtent en interprétant l’une des chansons de cette cassette. Les spectateurs de mardi soir ont eu le chance d’entendre Living on my own de Freddie Mercury : « Vous n’êtes pas prêts à ça », a-t-il lancé avant de se donner corps et âme dans cette chanson.

À ce moment, la fête avait littéralement pris dans le MTELUS où les gens du public tapaient des mains et se faisaient aller sur sa chaise. C’était le moment parfait pour présenter Un point bleu pâle Shayan Heidari et Rosalie Ayotte, qu’on a pu voir au printemps dernier à Star Académie, ont uni leur voix à ce spoken word écologiste. 

Pour ceux et celles qui n’auraient pas eu la chance d’assister au concert de mardi dernier, Patrice Michaud sera en supplémentaire au Théâtre Maisonneuve le 15 juin 2022 dans le cadre des Francos de Montréal.

Crédit photo © Auréa Gamboa Photographie

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email