The Musical Box au Centre Bell

Un voyage dans le temps de Peter Gabriel

13094413_1781127302122429_2936421881151439298_n

©Page Facebook officielle

Par : Amélie Carrier 

Le groupe britannique Genesis a revécu à travers le groupe québécois The Musical Box le temps d’un soir au Centre Bell le 9 décembre dernier. Le groupe a recréé le spectacle Selling England by the Pound (1973) de Genesis et Peter Gabriel, et l’a présenté devant des admirateurs déjà conquis à Montréal vendredi soir. François Gagnon (Steve Hackett), Sébastien Lamothe (Mike Rutherford), Denis Gagné (Peter Gabriel), Marc Laflamme (Phil Colins) et Guillaume Rivard (Tony Banks) font partie du seul groupe qui est licencié et appuyé par Genesis et Peter Gabriel pour leur rendre hommage.

La formation interprète d’abord Dancing with the Moonlit Knight, avec son chanteur costumé en Britannia, la personnification feminine de la Grande-Bretagne. S’en suivent les pièces The Cinema Show, que le chanteur introduit à l’aide de l’histoire de Roméo et Juliette, puis Firth of Fifth et enfin The Musical Box et l’attendue Supper’s Ready, entre autres. Sur scène avant chaque pièce, Denis Gagnon (chanteur et flûtiste) raconte des histoires aussi étranges que ses costumes pour certaines, comme Peter Gabriel avait l’habitude de le faire à l’époque.

Les habits blancs des musiciens, le costume noir moulant et les mimiques du chanteur, tout y est. Les membres de The Musical Box reproduisent avec une grande exactitude les costumes fous qui caractérisent le Genesis des années 1970, mais surtout son esprit théâtral qui le rend unique. Ils ont su recréer en quelques heures les œuvres du groupe de rock progressif de façon brillante en revisitant ses classiques. D’ailleurs, la quête d’authenticité de The Musical Box est tout à son honneur, puisque tout est pareil : la théâtralité, les effets visuels, les costumes et même l’attitude des membres qui le composent.

Petit bémol : le spectacle aurait eu un effet encore plus enveloppant et impressionnant dans une salle un peu plus petite, le Centre Bell n’étant pas utilisé à sa pleine capacité hier soir. L’utilisation de la boule disco pendant The Cinema Show par exemple, aurait eu un effet encore plus saisissant. L’aréna, divisé en deux à l’occasion de la venue de The Musical Box, comptait un parterre complet, mais une section des rouges qui était parsemée de sièges vides à certains endroits.

Enfin, pas de première partie pour The Musical Box, qui a su divertir le public pendant plus de deux heures à lui seul. Et une mention spéciale à Denis Gagnon qui interprète la folie, l’excentricité et la fougue d’un Peter Gabriel d’autrefois de façon bluffante.

De retour sur la route, le groupe sera ce soir au Massey Hall de Toronto, et reprendra ensuite sa tournée Selling England by the Pound à Westbury, New York le 10 février 2017, pour enfin se produire de villes en villes aux États-Unis jusqu’au 5 mars prochain.

Pour connaître toutes les dates de tournée du groupe, visitez son site Web officiel.

Texte révisé par : Annie Simard

Crédit photo : Page Facebook officielle

Vous pourriez aussi aimer...