DVD

Sortie DVD: The Burn Orange Heresy

L’art sous plusieurs formes

 © Sony Pictures Classics

Par : Martial Genest

La sortie du DVD The Burnt Orange Heresy avait lieu le 25 août dernier, mais avec la pandémie et les retards de livraison, ma copie d’évaluation fut seulement livrée la semaine dernière, c’est donc avec un certain délai que je vous livre mes impressions de ce film.

Il faut bien reconnaitre que ce film n’est pas pour le grand public, mais bien pour les amateurs de films indépendants. Il progresse avec une certaine lenteur et tout est basé sur le jeu des acteurs, car même la musique est à peine perceptible. Il y a bien sûr la présence de Donald Sutherland et de Mick Jagger, mais c’est dans des rôles de support que l’on retrouve ces vieux routiers, c’est donc réellement à Elizabeth Debicki et Claes Bang de nous faire prendre dans cette toile. Ce film est une série de représentations de différents arts, qu’il soit celui de mentir, créer une histoire, séduire et bien d’autres. L’art a plusieurs formes et chacun en est un artiste.

Le synopsis de ce film est lorsqu’une  critique journalistique d’art est invitée chez un collectionneur et se fait offrir la chance d’obtenir une entrevue avec un peintre ayant disparu depuis plus de cinquante ans en échange de mettre la main sur une des oeuvres du peintre pour le propriétaire d’une galerie d’art. Lui sera-t-il possible d’obtenir ce qu’il désire de cet artiste quelque peu devenu ermite et excentrique, est-ce que l’appât du gain deviendra trop puissant, que deviendra sa relation avec la jeune américaine saura-t-il combler tous ses désirs et faire mouche?  L’interprétation du collectionneur peu scrupuleux par Mick Jagger est au point, pour sa part Donald Sutherland dans le rôle du vieux peintre démontre que malgré son âge, il apporte encore sa contribution à une production.

Plutôt court comme film, contrairement à ce qui semble être la norme celui-ci est seulement 1 h 39 minutes, ce qui est parfait car celui-ci aurait grandement souffert s’il avait été plus long. Le déroulement est bien orchestré et la conclusion arrive au bon moment. Un très bon drame qui s’écoute bien.

Note: 3.5/5

Vous pourriez aussi aimer...