Musiparc TD: Kaïn

La Symphonie des klaxons

Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Marie Eve Archambault

Nous sommes déjà à la mi-chemin de l’expérience Musiparc TD. Le 3 juillet dernier, le musiparc a accueilli sa foule record pour le deuxième spectacle de Kaïn soit un total de 160 véhicules; un résultat inespéré pour une petite ville telle que Bromont. Il faut dire que la veille, le groupe drummondvillois avait joué devant une foule de 60 voitures. Selon nos informations, ce serait d’ailleurs la plus grande auditoire devant laquelle Kaïn aurait joué depuis cette nouvelle expérience.

En discutant avec les organisateurs de l’événement, on m’a affirmé que les fans de Kaïn étaient déchaînés. Steve Veilleux, le chanteur de la formation a d’ailleurs mentionné d’entrée de jeu qu’il n’avait jamais été aussi heureux de se faire klaxonner. En effet, les gens se donnaient à coeur joie de klaxonner après chaque chanson. C’était plutôt impressionnant et imposant d’entendre tous ses sons qui résonnaient d’un peu partout sur le terrain.

Bien que l’année 2020 risque de marquer l’histoire pour le monde entier, cette année est d’autant plus importante pour Kaïn puisque la formation fête ses 20 ans de carrière. Malgré le départ de certains membres de la formation (Patrick Lemieux et Yannick Blanchette) et l’arrivée d’un petit nouveau (John Anthony), le bonheur d’autrefois de jouer sur une scène se fait toujours ressentir pour Kaïn. Lors du lancement de Je viens d’ici, Kaïn avait bien décrit ses 2 dernières décennies:

« 20 ans à traverser les scènes, les routes, les refrains, le temps. 20 ans de rires, de frissons, d’insomnies, de doutes, de passions, de pleurs, mais surtout d’entêtement. Un bien beau voyage, sans escale. Un trip de malade en cavale. On chante nos racines, notre joual et nos histoires avec le cœur sur son 36, la tête haute, depuis le jour un et pour longtemps encore »

Le défi de rouler sa bosse depuis aussi longtemps est de continuer de plaire au public et d’offrir une diversité. Ce fut une mission réussie pour le trio qui a passé par des chansons tirées de Pop Culture (Parle-moi d’toi ou Comme une étoile) à Je viens d’ici (Maudite Boisson ou Yé midi kek part) sans oublier de jouer sa collaboration avec Domeno qui avait vécu un énorme succès l’an dernier: Alley. C’était une soirée festive où nous avons tous mis notre tête à off et où nous nous sommes connectés sur nos coeurs et notre amour de la chanson québécoise.

Une première partie qui fait du bien

Musiparc TD a décidé de miser local pour la première partie de Kaïn. C’est le jeune Édouard Lagacé qui a ouvert le bal vendredi soir. Celui que l’on a connu à la Voix 2018 a interprété ses chansons favorites passant d’Amoureux fou de Daniel Bélanger à Tennessee Whisky de Chris Stapleton

Ce fut un 20 minutes fort agréable qui a su plaire à l’auditoire. Certaines personnes sont sorties de leur voiture pour chanter et danser avec lui. « C’est la première fois que je joue devant devant un champ d’auto. » Pour le moment, même si la foule est moins nombreuse que d’ordinaire, les chanteurs semblent tous contents de faire partie de Musiparc TD. Chacun à leur façon, ils écrivent une page de l’histoire.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...