#MatPlusUltra: Ghost Recon Breakpoint

Le point de non retour

© Ubisoft

Par : Martial Genest

Ghost Recon Breakpoint est disponible depuis le 4 octobre et quelques jours plus tôt pour les amateurs qui avaient l’acquisition en précommande. Après Ghost Recon Willdands j’étais curieux de voir ce que nous avait préparés Ubisoft.

Dès l’annonce qu’un certain Jon Bernthal serait de la distribution, je me demandais bien comment il utiliserait l’acteur ayant interprété il n’y a guère longtemps le Punisher dans la série du même nom sur Netflix. La réponse fut vite et brutale. Dès la cinématique d’intro la flotte d’hélicoptères dans lequel vous vous trouvez est attaqué par un essaim de drones, vous survivez à l’écrasement de votre appareil et déjà des gens au sol vous chassent. Votre but est simple, survivre et regrouper les autres survivants. C’est en trouvant des survivants d’un autre hélicoptère, que vous faites la mauvaise découverte. Le colonel Walker, ancien frère d’armes est l’ennemi et il n’y a aucun doute après que vous soyez témoin de le voir abattre un survivant comme si cela était une exécution. C’est bien ça, Jon Bernthal est le colonel Walker chef des Loups et votre ennemi pour Ghost Recon Breakpoint.

Contrairement à son prédécesseur, ce Ghost Recon vous place seul sur une ile du Pacifique, cette ile qui se voulait être un paradis terrestre avec des technologies d’avant-garde est maintenant votre champ de bataille et ces technologies, sont maintenant des armes mortelles. Pour les chasseurs de trésors, Ghost Recon Breakpoint regorge d’items à trouver, des pièces de collection, des plans d’armes et pièces d’équipement, sans oublier la collecte d’eau et de plantes, après plus de 40 heures de jeu, j’ai à peine exploré de 25 à 30 % du terrain disponible. Avec les 4 spécialités qui s’offrent à vous ou un mélange pour adapter votre personnage à votre style de jeu, il sera possible de prévoir plusieurs heures dans le monde de Ghost Recon Breakpoint et cela ne tien pas compte des heures possibles en combat à 4 contre 4 en mode Ghost War.

Positif: Visuellement bien fait et avec la multitude de possibilités d’armes, d’équipement, de missions, le jeu est une belle évolution dans la franchise et saura garder le joueur sur le bout de son siège pour plusieurs heures. Ce jeu porte bien son nom et comme le fantôme que vous devez être, l’approche furtive est bien démontré et les ennemis sont assez intelligents pour vous faire réfléchir avant d’agir.

Négatif: Lors des sessions d’évaluation, la perte fréquente de connexion avec le server d’Ubisoft était contre-productive et même frustrante, quand vous prenez le temps d’éliminer les cibles méthodiquement sans être découvert pour être mis hors du jeu par la perte de communication avec le server et d’avoir à refaire le tout de nouveau, après quelques reprises c’est très déplaisant. Espérant que cette situation sera réglée sous peu

La copie d’évaluation est une gracieuseté d’Ubisoft, pour les fins de tests la console PS4 fut utilisée. Ghose Recon Brekpoint est disponible sur PC, PS4 et Xbox One.

Note: 7/10

Vous pourriez aussi aimer...