Le show de la Fondation evenko

Un succès sur toute la ligne

© Patrick Beaudry / Photos officielles

Par : Mylène Groleau

Le rideau de la scène du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts s’est levé une fois de plus sur une salle remplie pour découvrir une nouvelle édition du Show de la Fondation evenko. Une scène rassemblant 200 jeunes du Programme de la Fondation evenko accompagnés des artistes invités : Roxane Bruneau, Luce Dufault, Kim Richardson, le band de boys Les Brothers, Les Sœurs Boulay, Les 2 frères, et Marie-Élaine Thibert.

Une narration, sous fond de guitare acoustique, invitant à accompagner “des jeunes du secondaire qui envahissent les rues et sonnent l’alarme; le temps presse; il faut sauver la planète; il est moins une…” Ils sont gantés, maquillés sous des allures de mercenaires de la sauvegarde de la planète. Dès le début, nous sommes subjugués de l’immensité du projet du programme. Le Show requiert une logistique et une coordination hors pair pour diriger autant de gens sur une même scène. Les décors réalisés par les jeunes en arts graphiques offrent un concept visuel qui capte les yeux et dynamise l’ambiance visuelle.

© Patrick Beaudry / Photos officielles

1000 cœur debout a donné le ton et l’énergie de la soirée précédant Roxane Bruneau qui, avec toute sa fougue connue et deux interprétations, a invité les jeunes à se joindre à elle en reprenant Des p’tits bouts de toi tout en les félicitant d’avoir travaillés si fort.

Kim Richardson et Luce Dufault ont repris Ne tuons pas la beauté du monde, accompagné des jeunes, qui sous leurs enseignes, militants pour la sauvegarde de la planète. Un moment alternant la douceur et la puissance de ses deux voix réunies.

Le band de boys Les Brothers, avec leur plaisir de se retrouver ensemble sur scène, a interagi avec le public en reprenant des hits musicaux et s’est permis de rassembler l’audience à leur complicité sur les planches.

© Patrick Beaudry / Photos officielles

Après l’énergie déployée par Les Brothers, Les Sœurs Boulay ont permis à l’auditoire de se recentrer à nouveau sur lui-même avec la chanson « Nous après nous », une présence scénique feutrée et poétique. Leurs voix douces qui s’imbriquent ont invité les participants à chanter Mappemonde sur fond de guitare et chœur de jeunes adultes.

Kim Richardson a, quant à elle, repris A wonderful world sous des airs jazzés qui se sont prêtés à l’ambiance festive. Un moment de puissance.

Les 2 frères ont partagé la scène avec une jeune guitariste en interprétant « M’aimerais-tu pareil » sous une atmosphère de confidences. Et, de façon plus flamboyante, « Nous autres » et Comme avant où le public s’est invité en les accompagnants.

© Patrick Beaudry / Photos officielles

Alors on danse chantée par deux jeunes du programme et dansée par le reste des élèves a soulevé la foule le temps de se reposer à nouveau par un moment empreint de respect envers les grands de la chanson qui nous ont quittés en cours d’année. Les artistes invités ont uni leurs voix pour immortaliser France Gall, Maurane, Charles Aznavour, Nicole Martin ainsi que Dolores O’Riordan. Reprenant un succès propre à chacun des disparus, la nostalgie était au rendez-vous. Kim Richardson a conclu le tableau avec « Respect » d’Aretha Franklin.

La dernière invitée, mais non la moindre, Marie-Élaine Thibert a conquis la foule avec La quête de Jacques Brel. Puis, tout en douceur auprès de Luce Dufault avec Laissez-nous la chance en complicité avec des chanteuses du programme.

Et la grande finale avec Sur ma route où la coordination des 200 jeunes sur scènes, des artistes invités, des musiciens était magistralement bien orchestrée.

© Patrick Beaudry / Photos officielles

En somme, une édition 2019 remarquable. Des artistes invités généreux de partager la scène avec cette cuvée du programme. Un spectacle qui rappelle l’importance de soutenir des jeunes au potentiel artistique. Une fondation qui met de l’avant les dispositions et les ressources nécessaires pour encourager les jeunes à s’investir dans les arts de la scène. Leur permettant ainsi de faire rejaillir leur confiance en eux et de solidifier leur estime de soi dans un contexte d’apprentissage artistique.

La mission de la Fondation permet d’offrir des perspectives d’avenir plus prometteuses aux jeunes tout en développant un niveau artistique auprès d’eux. En pratiquant le chant, la guitare ou les arts visuels, les participants du programme apprennent de nouvelles notions tout en maintenant leur persévérance scolaire.

Un succès sur toute la ligne. L’an prochain, pensez à soutenir la Fondation evenko par votre présence au prochain Show. C’est un rendez-vous!

© Patrick Beaudry / Photos officielles

Vous pourriez aussi aimer...