La voix: l’avant-dernière!

Des frissons dans le bon sens du terme!

LV404_Marielle1

©OSA Images et TVA

Par Bella Richard

Qui n’était pas rivé à son téléviseur, ce dimanche 7 février, pour l’avant-dernier gala des auditions à l’aveugle de La Voix? Bon mise à part les amateurs de football qui ont préféré regarder le Super Bowl… Vous qui me lisez? J’en doute fort, car en ce qui me concerne, il m’était impossible de manquer une seule seconde de frissons! De grands talents nous épataient cette semaine encore, et ce, de toutes les façons!

Ce fut entre autre le cas de Marielle Varion, cette représentante de la Rive-Sud qui, malgré ses 16 ans, nous démontra une assurance implacable et une maturité hors du commun. C’est à l’âge de 6 ans seulement qu’elle eut un piano au bout des doigts et, on ne peut que l’admettre, les notes coulèrent sous ses mains lorsqu’elle interpréta L’éphémère d’Alexandre Désilets en s’accompagnant au piano! Malgré que Marc, Éric et Ariane se retournèrent pour avoir la chance de travailler avec cette artiste à la voix mystérieusement unique, Pierre, aux grands regrets d’Éric qui venait tout juste de lui faire signer son premier autographe, la convainquit aisément de joindre ses rangs en lui lançant: « Je serais comme, des quatre ici, le meilleur choix de la terre! »

Jesse Racicot, Montréalais de 28 ans et fan de Bon Jovi, toucha à la musique vers l’âge de 14 ans. C’est après s’être produit auprès de plusieurs groupes métal qu’il se lança finalement en solo en 2014. Cela lui permit d’enregistrer son premier album à Nashville en 2015, en collaboration avec Dave  Mustaine, guitariste du groupe Megadeth. Jesse mit rapidement le feu à la scène en venant nous interpréter Are You Gonna Be My Girl de la célèbre formation Jet. C’est évidemment entre cris totalement rocks et déchaînement de la foule que les sièges de nos quatre coachs se retournèrent. Son aventure s’entama avec Marc Dupré.

LV404_Jesse3

©OSA Images et TVA

Avec sa prestation, la ravissante Shy Shy Schullie en a certainement impressionné plus d’un! Avec sa tendance pour le burlesque, le rétro, le vintage, sans oublier son look des années 50, elle nous interpréta avec talent I’ll Running Back To You de Sam Cooke. Éric tourna son siège le premier, suivi de Pierre qui, littéralement entraîné dans un voyage dans le temps, l’emporta une fois encore sur le rockeur. « Tu dégages quelque chose qui est démodé et qui ne sera jamais démodé en même temps », lui dit Pierre Lapointe en toute profondeur. C’est non peu fier que le chanteur se confia face à la caméra: « Je suis amusé par les gens qui se donnent le droit d’être différents. »

Une autre jeunesse se donna sur les planches en ce soir de 4e série d’auditions à l’aveugle, venue nous interpréter une version créativement folk du titre Le but de Loco Locass. Vous aurez deviné qu’il s’agit d’Anthony Séguin. Sa version charma Ariane Moffatt qui ne pu retenir son siège de se tourner vers la scène.

Passion et authenticité furent sans nul doute les mots décrivant le mieux la performance de Mélanie Cormier, venue tout droit du Nouveau-Brunswick pour nous faire cadeau de sa dynamique interprétation de Some Days You Gotta Dance des Dixie Chicks. C’est en suivant son cœur qu’elle opta d’entamer son épopée en rejoignant l’équipe de Marc.

LV404_Melanie1

©OSA Images et TVA

Vint le tour de Geneviève Paré, cette ravissante et audacieuse trentenaire, de monter se trémousser au rythme de sa juste et énergique interprétation de I Feel Good de James Brown. Mise à part nous démontrer ces nombreux exploits vocaux, elle réussit à convaincre Éric Lapointe de pivoter vers l’avant afin de l’accueillir dans son équipe.

C’est assurément le vibrato et la voix poétique d’Isabelle Young qui amenèrent deux coachs à se retourner vers elle pour admirer de plus près sa prestation. Livrant une magnifique version de Mieux respirer du groupe Karkwa, les coachs Éric et Pierre ne lui firent pas dos bien longtemps! La jeune femme originaire de Rigaud opta cependant de travailler avec Lapointe… Pierre, de son prénom.

Mes coups de cœur

Bon, en ce dimanche, ils furent plusieurs à me donner de grands frissons. Cependant, j’ai dû faire un choix, sans quoi chacun d’eux se serait retrouvé dans mes coups de cœur à leur façon! Je vous parlerai donc uniquement de trois d’entre eux. Les voici, puisque je sais que vous les attendez avec impatience!

Après avoir décroché son premier contrat professionnel à l’âge de 15 ans, avoir été la voix principale du sublime spectacle de chevaux Cavalia et celle d’Alegria du Cirque du soleil, elle décide de revenir performer au Québec en se tournant vers La Voix. Je vous parle évidemment de Mary-Pier Guilbault venue sous les projecteurs pour nous livrer une incroyable prestation de Son of a Preacher Man de Dusty Springfield. Bien que Pierre se laissa plus longuement désirer, chaque coach se retourna pour elle lui laissant l’embarras du choix. Mary-Pier opta pour le «Girl power!» d’Ariane.

LV404_Mary-Pier2

©OSA Images et TVA

Âgé de 21 ans et gradué de l’École nationale de la chanson de Granby, un auteur-compositeur a retenu particulièrement mon attention avec sa touchante interprétation de De l’autre bord du groupe Kaïn. Il était facile de me gagner avec ce choix de chanson des plus émouvante… Ceci dit, la performance de Thomas Argouin me laissa sans mot. J’avais hâte que quelqu’un se retourne pour lui donner sa chance et, heureusement, Éric Lapointe, qui fut touché par sa rage et sa façon bien spéciale de « connecter avec l’émotion » le fit: « Y’a rien de mieux que deux écorchés pour avancer! » AMEN!

Vingt-et-un pays eurent la chance de l’accueillir, mais ce dimanche, c’est dans mon cœur qu’il fit atterrir sa valise. Il s’agit du charmant Elie Haroun monté sur scène pour nous interpréter Let’s Get It On de Marvin Gaye. D’après mes calculs, ce chanteur expérimenté a de grandes chances d’arriver à la toute fin avec la coach Moffatt. Loin d’avoir froid aux yeux, il s’est jeté tête première dans l’aventure et il sera un vrai délice de le suivre dans les duels!

Les résultats de la semaine 

À la suite de cette quatrième et avant-dernière soirée des auditions à l’aveugle, c’est au tour de Marc Dupré de tirer de la patte, son équipe rassemblant neuf protégés. Les coachs Lapointe et Ariane comptent, pour leur part, dix concurrents chacun. Je vous rappelle que pour ne rien manquer de l’expérience de nos participants, vous pouvez en tout temps visiter le site web de La Voix et visionner les quotidiennes diffusées tous les lundis et jeudis, dès 19h30!

Regarderez-vous la diffusion du dernier Gala ce dimanche prochain? C’est un rendez-vous!

Vous pourriez aussi aimer...