Jonathan Roy au Festival d’été de Québec

Jonathan Roy: en route vers les Plaines

© Jay Kearney

Par Marie Eve Archambault

Après avoir fait la première partie des Backstreet Boys au Festival d’été de Québec en 2017, Jonathan Roy a participé, cette fois-ci, à l’édition de 2021 où il a joué devant une salle comble qui s’est déplacée au Manège miliaire pour entendre son matériel.

Dès les premières chansons, Jonathan Roy a promis à son public un spectacle mélangeant des pièces tirées de son dernier album parsemé de quelques uns de ses succès de Mr Optimist Blues et de certaines reprises qu’on a eu le plaisir d’entendre au cours de la dernière année sur ses réseaux sociaux. Il a ouvert le bal avec la poignante chanson I hate that I love you que l’on retrouve sur son album My Lullaby. 

Le chanteur s’est entretenu avec le public qui était heureux de le voir de retour à Québec. Il a avoué que de jouer devant des gens était une vraie bouffée d’air frais: « Je suis vraiment tanné d’être à la maison. C’est assez! » Après une année où il a enregistré plusieurs reprises au plaisir des oreilles de ses admirateurs, il pouvait enfin savourer la symbiose qu’il a avec son public. Ceci dit, avec les mesures émises par la Santé publique, il n’était pas possible que les gens puissent se lever pour danser aux rythmes des chansons. Cela ne les pas empêchés de balayer leurs bras dans les airs, d’applaudir chaudement et de faire du bruit comme il se doit.

Dès le début, Roy a décidé de s’asseoir sur son tapis persan et de gratter sa guitare pour offrir l’excellente pièce Iris de Goo Goo Dolls. Ce fut l’un des moments forts de la soirée puisqu’elle était offerte dénuée d’artifices et chaque mot était ressenti par le chanteur. C’était inévitable qu’une longue ovation ait suivi son interprétation. Le public a aussi bien accueilli sa version acoustique de Keeping Me Alive qu’il a réservé bien sûr pour la toute fin.

Rempli de gratitude

© Jay Kearney

Si vous connaissez un tant soit peu Jonathan Roy, vous remarqué rapidement qu’il est infiniment reconnaissant de l’amour qu’il reçoit de son public. Il l’est tout autant pour son équipe qui le suit dans sa conquête de toucher le coeur du public. À plusieurs reprises, il a remercié la participation de Kim Richardson qui est présente à ses côtés depuis déjà 13 ans. « Sur les 60 millions d’écoute de Keeping Me Alive, 30 millions sont pour Kim Richardson. Quelle femme incroyable! » Il a remercié tous ses musiciens de l’avoir choisi notamment la petite dernière, Fabienne Jalbert, qu’il a rencontré sur le plateau de Star Académie.

Pour le moment, une pause s’impose pour le nouveau propriétaire d’une jolie fermette. On espère toutefois que de nouvelles dates s’ajouteront à son calendrier afin que le grandeur du Québec puisse entendre son nouveau matériel.

Vous pourriez aussi aimer...