Gabriella raconte The Story Of Oak

De violons et de passions

Gabriella_MTLenLumiere-10

©Andrée-Anne Guy/MatTv.ca

Par Marie-Claude Lessard

En 2011, Gabrielle Laberge, âgée de 18 ans, a participé aux auditions de Star Académie. Le public a alors fait connaissance avec une charmante chanteuse et violoniste prometteuse. Quatre années plus tard, sous son nom d’artiste Gabriella, elle réapparait pour nous offrir son tout premier album double The Story Of Oak et Leafless. Par contre, c’est réellement en 2016 que sa carrière commerciale décolle lorsqu’elle décroche une place dans l’équipe Mika à The Voice : La plus belle voix en France. Son interprétation douce et planante de The Scientist de Coldplay a séduit coachs et public. Pas surprenant donc qu’elle en ait chanté un extrait lors de la première Montréalaise de son spectacle The Story Of Oak présenté à Montréal en lumière dans le cadre des concerts Pleins feux sur la relève samedi soir dernier.

Entrant tous sur scène avec une petite chandelle en plastique dans les mains, les musiciens  ont rapidement instauré une agréable ambiance chaleureuse et feutrée. Fière d’annoncer que la salle Astral affichait complet, Gabriella a enchaîné coup sur coup Where we start et Cloud in the sky, chanson thème de Montréal en lumière que l’on peut entendre à la radio sur une base régulière. Absorbé, le public ne s’est pas fait prier pour démontrer son appréciation. Il faut dire que les arrangements mélodieux proposés par Gabriella et son impressionnant band invitaient à la douceur et à la sérénité.

Gabriella_MTLenLumiere-2

Après Million Lights, sidérante ballade qu’elle a jouée au piano,  j’ai eu la confirmation que Gabriella, du haut de ses 22 ans, est déjà une artiste mature et accomplie qui sait parfaitement où elle s’en va. Les textes, abordant amour, affirmation de soi et individualisme, ont envoûté par leur authenticité. Cambai, pièce qu’elle a dédiée à son copain Thierry Doucet du groupe Blé, en a été un éloquent exemple. Prouvant sa générosité et son affection envers le public, elle a offert une chanson à un couple qui vivait leur premier rendez-vous amoureux. Elle a même joué du violon et chanté a cappella devant eux, ce qui a procuré à la foule présente un touchant moment.

Après les énergiques reprises Adventure of a lifetime  de Coldplay et Renegades de X Ambassadors, Gabriella a conclu magnifiquement la soirée avec son succès Sorrow qu’elle a écrit en 30 minutes après avoir visionné le documentaire musical Katy Perry: Part of me.  Bien évidemment, le public en redemandait encore. Alors, avant de s’adonner à une populaire séance d’autographes, elle a quitté la scène sur l’accrocheur rappel Street Fight.

Il ne nous reste qu’à souhaiter à Gabriella un incroyable parcours à The Voice : La plus belle voix!

©Andrée-Anne Guy/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...