un magazine web axé sur la culture d’ici

Fantasia : Red Shoes

Tout pour gagner

©Surfentertainment- Red shoes

Par : Martial Genest

Comme plusieurs autres films présentés lors du Festival international de films Fantasia, Red Shoes en était à sa première mondiale, samedi soir le 23 juillet dernier, à la salle J. A. de Sève de l’université Concordia.

Pour le film Red Shoes, le réalisateur Toshirô Saiga ne le cache pas, son inspiration provient d’un film américain. Alors qu’il était au secondaire, Toshirô a vu le film Rocky et celui-ci l’a marqué. Il a donc décidé que lui aussi un jour ferait un film de boxe et a travaillé fort pour atteindre son but.

L’actrice Aya Asahina avait un petit message pour l’audience avant le début de la projection. Elle a expliqué les difficultés de démontrer la vie heureuse et la vie plus difficile de Manami. Elle a parlé de l’entrainement  long et demandant, elle avait tellement chaud parfois qu’il était possible de voir la vapeur, s’échapper de son corps.

Toute jeune Manami Ota assiste au combat de boxe de son père, à la suite de cette victoire, celui-ci est l’un des pugilistes pour le combat de championnat. Un accident de la route met fin à ce rêve et Manami devient orpheline. Adulte, elle sera heureuse avec son mari Hitoshi et leur jeune fille Emi. Le drame s’acharne encore sur elle, car son mari sera emporté par le cancer. Alors débutera un nouveau combat pour Manami, car maintenant elle doit se battre pour la garde de sa fille.

Ce film transmet bien les bons moments ainsi que ceux plus durs, quoiqu’il soit inspiré de Rocky. Le film Red Shoes de Toshirô Saiga, est une œuvre différente à part entière. Celui-ci saura peut-être inspirer une nouvelle génération à ne pas abandonner et de se battre pour atteindre leur but. On reconnaît bien le voyage du héros dans ce scénario.

Pour plus d’informations sur le Festival international de films Fantasia.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email