un magazine web axé sur la culture d’ici

Come from away

De retour à la Place des Arts

Crédit photo : Matthew Murphy

Par :  

C’était soir de première à la Place des Arts pour COME FROM AWAY, la comédie musicale qui relate les péripéties véridiques de 7000 personnes le jour des attentats du 11 septembre 2001.

Forcé d’atterrir à l’aéroport de Gander et coincé sur l’île de Terre-Neuve, les passagers du vol Paris-Dallas vivent un moment historique, témoins du pire mais aussi du meilleur de l’humanité.

Crédit photo : Matthew Murphy
Crédit photo : Matthew Murphy

Ce sont les citoyens de cette charmante ville qui tendent la main aux voyageurs et les liens tissés permettront de surmonter l’insurmontable. Ensemble, à un moment où le monde s’arrête et que les questions sont sans réponse, ces gens ordinaires démontrent des capacités extraordinaires.

Bien que tous furent fantastiques dans leurs rôles respectifs, les humains les plus touchants du spectacle étaient Hannah (Danielle K. Thomas) la new yorkaise sans nouvelles de son fils pompier, la pilote Beverley (Marika Aubrey) et le couple gay.

Crédit photo : Matthew Murphy
Crédit photo : Matthew Murphy

Les numéros marquants étaient sans contredit Welcome to the Rock, Costume Party, Me and the Sky et Something’s missing. Et que dire de la révérence? Le public conquis était debout et les artistes et musiciens brillaient de mille feux, le temps d’un dernier instant, avant que le rideau ne tombe.

Écrite par les Canadiens Irene Sankoff et David Hein, la comédie musicale a gagné son lot de prix et la version filmée de COME FROM AWAY a été lancée sur Apple TV+ en 2021.

Photos : Matthew Murphy
Crédit photo : Matthew Murphy

D’une durée de 1 h 40 minutes sans entracte, le spectacle se regarde bien, même si on sait maintenant la fin de l’histoire (celle du sort du fils de Hannah, pour n’offrir en exemple que celle-là).

Les prochaines représentations de COME FROM AWAY se tiendront du 11 janvier au 15 janvier et les billets sont en vente sur PlaceDesArts.com.

Parions que les spectateurs se remémoreront dorénavant le 11 septembre 2001 (où ils étaient à ce moment) mais aussi le 10 janvier 2023, en souvenir de ces précieux êtres qui donnent envie de croire en la bonté de monde.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email