un magazine web axé sur la culture d’ici

Colin James : Un grand cœur de rockeur !

Un répertoire sans fin du blues rock

Colin James MTelus
Crédit photo : François Daoust

Par Hanieh Ziaei

Le Festival international de Jazz de Montréal accueille dans la salle de spectacle MTELUS, Colin James et le talentueux Ariel Posen en première partie du concert. Bien que le chanteur tant attendu par son fidèle public arrive sur scène uniquement qu’à 21h32, une ambiance sereine, aérée et bleuté reine dans l’espace MTELUS.

Colin James rappelle qu’il est actuellement en tournée avec 24 concerts prévus à travers le Canada et les Etats-Unis et qu’il est très heureux de revenir à nouveau au Festival international de Jazz de Montréal.

Colin James guitare
Crédit photo : François Daoust

Depuis 1986, ce chanteur canadien de 58 ans, surnommée The Canadian James à l’étranger, fait vibrer son public qui le suit de concert en concert, d’année en année, et ce de manière fidèle et assidue. Un couple de fan nous confie même que c’est vraiment toute leur famille qui écoute ce musicien de jazz de génération en génération, entre son répertoire de jazz et de blues. Ces derniers soulignent aussi l’accessibilité des concerts de Colin James et le prix démocratique des billets de ses concerts !

Colin James offre alors à son public quelques-unes de ses grands classiques : Just A Little Love de son album Hearts On Fire (2015), On My Way Back to You de son album Limelight (2005), Just Came Back de l’album Sudden Stop (1990) ou encore sa chanson Freedom de l’album Bad Habits (1994). Cette dernière d’ailleurs ne traite pas de la thématique de la liberté au sens premier du terme mais plutôt la question de la dépendance et de la solitude.

La maîtrise de la guitare par ce grand rockeur vous fait ressentir les vibrations de cet instrument à cordes jusqu’au plus profond du corps. La salle vibre, chante, danse ! Après deux années de pandémie, ces moments d’euphorie et de joie deviennent une belle célébration de la vie et de la musique dans toute sa splendeur et son universalisme !

Crédit photo : François Daoust

Vous pourriez aussi être intéressés par ces articles :

Le Festival international de Jazz de Montréal accueille Colin James (2019)

Dominique Fils-Aimé au Théâtre Maisonneuve

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email