Chronique santé et beauté : Le sommeil

Dormez-vous bien?

©Brunet

Par : Annie Simard

Faites-vous partie de ceux qui dorment mal ou qui se réveillent aussi fatigués qu’avant de dormir? Avez-vous déjà réfléchi à la qualité de votre sommeil ou à ce que vous pourriez faire pour améliorer celui-ci?

Le sommeil est essentiel à la santé physique, mentale et émotionnelle. Vous vous sentirez beaucoup mieux après une bonne nuit. Le nombre d’heures que vous dormez est important certes, mais la qualité du sommeil l’est tout autant, sinon plus. Combien d’heures en général devons-nous dormir? Dans mes recherches, le chiffre magique semble huit, mais c’est très relatif et variable selon chaque personne. Un adulte aura besoin de six heures alors qu’un autre devra dormir au moins dix heures pour se sentir bien.

Comment savoir si on a bien dormi ou non

Lorsqu’au réveil on se sent reposé, c’est un bon signe. Par contre, si en se levant on rêve de se recoucher, si sortir du lit est pénible, si on baille toute la journée ou qu’on est irritable, ce sont peut-être des signes qu’on manque de sommeil. Il serait sûrement bon à ce moment-là d’analyser la situation, car en plus il y a un grand risque de développer des problèmes de santé associés au manque de sommeil tels que : obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, infections, dépression, etc.

Comment favoriser une bonne hygiène de sommeil

D’abord en créant un bon environnement. Votre chambre devrait être bien aérée, silencieuse et ni trop chaude, ni trop froide. Une chambre en désordre et des couleurs trop vibrantes sur les murs pourraient perturber le sommeil.

En évitant de manger un repas trop lourd le soir et autant que possible, le cas échéant, en attendant deux ou trois heures avant d’aller dormir. On déconseille la consommation trop élevée d’alcool, de caféine, de boisson énergisante ou de tout autre stimulant (nicotine, chocolat, entre autres) à partir de la fin de l’après-midi.

©soyaetchocolat.com

En dépensant de l’énergie et en bougeant le plus possible pendant la journée, surtout à l’extérieur. Par contre, votre nuit sera peut-être perturbée si vous pratiquez une activité physique trop intense avant d’aller dormir, car cela agira comme un stimulant.

En attendant d’avoir réellement sommeil avant d’aller au lit et en essayant de vous coucher approximativement toujours à la même heure tous les jours pour établir une routine. Essayez de maintenir une grande régularité dans vos heures de sommeil. Commencez d’abord par régler l’heure du lever puis couchez-vous le soir lorsque vous ressentez le besoin de dormir. Les heures de coucher finiront par se régulariser progressivement.

En se débarrassant d’un matelas usé et en investissant dans un bon oreiller; la qualité de votre sommeil ne sera que meilleure.

En évitant les siestes en après-midi et en soirée puisque celles-ci perturbent le cycle sommeil-éveil. Si la sieste est absolument nécessaire, 15 à 20 minutes suffiront.

En prenant un bon bain chaud ou en pratiquant une technique de relaxation comme la méditation et en évitant la télévision ou l’ordinateur puisque ceux-ci agissent comme des stimulants et retardent l’heure où vous vous endormirez.

©Selection du Reader’s Digest

Il semblerait que notre horloge biologique répond très fortement à l’exposition à la lumière. Il faut donc dormir dans la noirceur et éviter d’ouvrir une grosse lumière si on doit se lever la nuit. Un petit conseil : juste avant d’aller vous coucher, évitez de regarder Facebook ou de vérifier vos courriels… même conseil si vous vous réveillez en pleine nuit.

Lorsqu’on n’arrive pas à s’endormir ou à se rendormir, il ne faut pas rester au lit trop longtemps. Il faut quitter la chambre et se détendre dans la lumière tamisée d’une autre pièce jusqu’à ce que le besoin de dormir se fasse ressentir. C’est une mauvaise habitude (malheureusement) que de traîner au lit (autant le matin), car le cerveau associe le lit à un état d’éveil. Il se conditionnera au constat suivant : être dans le lit = être réveillé. Il s’habituera à reconnaître le lit comme un endroit qui n’est pas fait pour dormir. Il faut donc aider le cerveau à s’y retrouver. Si au bout de vingt minutes vous ne dormez pas, quittez votre lit et revenez quand vous ressentirez le sommeil.

Réservez votre chambre à coucher pour le sommeil et les activités sexuelles. Oubliez le travail, la télévision, l’ordinateur, le iPad, le cellulaire et toute autre activité stimulante. Et si vous lisez, une période de vingt minutes est suffisante.

La nuit, il est scientifiquement démontré qu’on ne doit pas regarder l’heure, car le cerveau ne peut s’empêcher de calculer le nombre d’heures qu’il nous reste à dormir ou celles qu’on a déjà dormi. Cela induit subtilement un stress ou une anxiété du temps qui passe donc ce stress favorise l’insomnie.

©Selection du Reader’s Digest

J’espère que ces conseils vous aideront à vous retrouver dans les bras de Morphée et à mieux dormir toute la nuit. Rappelez-vous qu’une bonne nuit de qualité vous aidera à passer une meilleure journée!

Crédit photo de la une : ©ipnoze.com

Vous pourriez aussi aimer...