Chronique littéraire: “Monogamies”

“Ou comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle”

jolene-e1462469347363

Crédit Photo: ©François Couture, Courtoisie des Éditions XYZ

Par : Anny Lemire

Les chansons aux prénoms féminins, c’est assez commun, tout comme les parents qui prénomment leurs enfants en l’honneur de l’une de ces chansons sans s’occuper des conséquences qui s’en suivront. Il y a les Roxanne (The Police), les Annie (Smooth Criminal, Micheal Jackson), les Mary/Marie (trop de chansons pour n’en nommer qu’une), mais pour Jolène Ruest, c’est Jolene (Dolly Parton) qui la suit quotidiennement. Chanté par Dolly Parton en 1974 et repris par une multitude d’artistes tels que The White Stripes, Miley Cyrus, Ellie Goulding, Olivia Newton-John et Me First and the Gimme Gimmes, cette chanson, bien connue de tous, ne se démode pas et peut facilement être interprétée selon plusieurs styles musicaux. Ça ne doit pas être toujours facile de porter un patronyme inspiré d’une chanson de la reine du country. Dans son premier roman Monogamies ou comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle, Jolène en fait mention, mais nous partage également son opinion sur les Jolaine!

Ce roman est difficile à résumer, c’est un amalgame de situations cocasses et de conversations entres amis. Alternant entre les mots de Jolène et des textes sur Dolly Parton, Monogamie est la rencontre de nouvelles personnes, mais c’est aussi une multitude de réflexions sur ce qui entoure l’auteure et la monogamie.

monogamie

Crédit Photo: ©Couverture du livre, viméo

En passant par les dates ratées, à une Barbara à l’accent nasillard, aux substances illicites et aux déjeuners de lendemain de veille, ce roman est parfait. Un ton humoristique colle au récit, un langage très cru, très québécois et entrecoupé d’anglicismes nous permet de reconnaître la personnalité franche de cette diplômée de l’École nationale de l’humour (cohorte 2012). On plonge dans ce roman comme on s’attaque à une assiette de bacon : d’un seul coup, avidement, sans en laisser pour personne ! Le texte est vrai, je me reconnais dans certains passages, c’est très accessible. Je crois que c’est un must pour les jeunes adultes dans la vingtaine, début trentaine.

Dans le cadre de la promotion de son roman qui sortira le 19 mai 2016 en librairie, Jolène a pris part à quelques vidéos qui sont disponibles sur la page vimeo des Éditions XYZ. Il y en a trois, dont une où elle interprète la première scène du livre. Je vous suggère fortement de les regarder. Les vidéos sont un petit plus qui viennent ajouter encore plus de personnalité au roman et viennent enrichir votre expérience de lecture!

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...