un magazine web axé sur la culture d’ici

Chronique 100 % québécois: Tommy Boulanger

Pour le plaisir de la musique

© Photo officielle

Par : Christian Gaulin

Quand on parle d’encourager « local », c’est l’un des meilleurs choix musicaux que j’aurais à vous donner ces temps-ci. Tommy Boulanger est un auteur-compositeur-interprète de talent encore trop dans l’ombre que vous devez prendre le temps de découvrir. Je n’aime pas comparer un artiste à d’autres, mais pour mieux vous le situer, je vous dirais qu’il est de la trempe des David Jalbert, Boom Desjardins, Dany Bédar et Steve Veilleux (Kaïn).

Avec son propre style bien à lui, le gars donne dans le soft rock, en français, et nous propose un répertoire empreint de pièces tantôt plus rythmées et tantôt des ballades plus douces et remplies d’émotions.

© Photo officielle

Boulanger a effectué ses premiers pas dans le milieu artistique à l’adolescence, en se produisant à titre de batteur au sein d’un groupe reprenant des succès du palmarès. Il a acquis alors une solide expérience de scène et une grande confiance comme artiste.

En 2005, il est passé à l’avant-scène à titre de chanteur et de guitariste. En parallèle, il a commencé à écrire ses premières chansons. Il forma ensuite le groupe Sens avec trois autres amis musiciens.

La band, qui se consacre au répertoire pop rock, connaîtra une belle carrière, enregistrant trois albums et un EP. Très actif, il présenta près de 400 spectacles aux quatre coins du Québec et ailleurs au Canada. Sens fera également la première partie pour des artistes établis tels que Jonas, Kaïn, Éric Lapointe et les Porn Flakes. En 2008, le groupe s’est produit devant des milliers de spectateurs en première partie de Marie-Mai au Centre Bell, en plus de récolter une nomination au gala de l’ADISQ de 2009 dans la catégorie « Album rock de l’année » pour son premier album. Plusieurs chansons du groupe se hissent dans les palmarès radio, dont Ma tempête. Compositeur inspiré, Tommy Boulanger a de plus signé la musique de Si tu meurs sur un album de Sir Pathétik. En 2015, peu après la sortie du 3e opus de la formation, les membres du groupe prennent une pause, chaque musicien ayant décidé de consacrer du temps à d’autres projets.

© Photo officielle

Quatre ans plus tard, Tommy Boulanger revient à sous les projecteurs avec de nouvelles compositions. En mars 2019, il lance Loin de moi, un premier extrait groovy et ensoleillé coréalisé avec Jean-Sébastien Chouinard (Les Respectables) qui ne tarde pas à se tailler une belle place sur les ondes. C’est que 2020 que l’artiste, qui s’en entouré d’excellents musiciens, se décide à nous présenter enfin son 1er album solo, Le temps qui passe, comprenant 10 chansons, dont plusieurs ballades. L’homme, d’une grande sensibilité, nous parle de départs, d’échecs, mais beaucoup d’amour. C’est un album que les mélomanes aimeront écouter encore et encore et les amateurs de musique québécoises voudront en découvrir davantage sur l’artiste qui est là pour les vraies raisons, pour le plaisir de la musique. Bonne écoute!

Consultez la page Facebook de Tommy Boulanger juste ici.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email