_K7A6521

Une soirée avec Café Vanille

Un jeune duo très prometteur

_K7A6476

©GladProduction

Par Sara Avakian

Café Vanille, un tout nouveau duo acoustique originaire de la Rive-Sud de Montréal, était de passage au Clébard, jeudi soir. Après leur performance, on en a profité pour discuter avec eux de leur rencontre, de leurs projets, et de leurs goûts musicaux.

Quelques minutes passées 21 h, Guillaume Fuso et Michael Marois ont foulé la modeste scène du Clébard. Tous les deux vêtus d’une chemise blanche, Guillaume affichait un style surfeur avec ses longs cheveux blonds remontés en chignon pendant que Michael, lui, rappelait les grandes vedettes masculines de la pop avec son nœud papillon et son chapeau fedora. Dès le premier coup d’œil, le contraste entre les deux membres du groupe est immanquable. C’est d’ailleurs la raison qui les a menés à adopter le pseudonyme Café Vanille : parce que dans certains cas, deux éléments complètement distincts peuvent créer un savant mélange.

Pendant un peu plus d’une heure, la paire nous a offert un amalgame de reprises allant de Bob Marley à Clément Jacques, ainsi que quelques compositions originales. Parmi ces dernières on retrouve Café Vanille, une chanson lors de laquelle Guillaume et Michael se présentent et se donnent la réplique : un concept amusant qui a de toute évidence bien plu au public puisqu’il a réclamé une seconde performance de cette pièce en guise de rappel.

_K7A6553

« En février, on a participé à un show avec plein d’artistes. On s’est rencontré là et on a commencé à jammer ensemble » débute Guillaume. Quelques mois plus tard, les deux jeunes hommes étaient supposés donner un spectacle dans un restaurant, Michael en solo et Guillaume avec le groupe dont il faisait parti, mais un imprévu est survenu. « Le jour du show, les membres de mon band m’ont appelé pour me dire qu’ils ne pourraient pas être là » explique le guitariste. « Donc je suis arrivé au restaurant et Michael et moi on s’est dit ‘pourquoi ne pas donner le spectacle ensemble, tant qu’à y être?’ Alors c’est ça, ça fait maintenant trois mois qu’on est ensemble. » C’est après cette prestation, pendant qu’ils partageaient un repas avec des amies, que l’idée de former un duo est née. Depuis, les deux chanteurs sont devenus d’excellents camarades et ont emménagé ensemble.

 

La musique : une vocation

Quand on leur demande ce qui les a motivés à faire le grand saut et à s’investir à 100 % dans leur musique, un domaine où il est particulièrement difficile de percer, la réponse était très claire : il n’y avait pas d’autre choix. « On est des âmes perdues. On est perdus, mais il y a quelque chose qui nous tient en vie et c’est la musique : chanter et créer, explique Michael, un moment donné tu te rends compte que c’est ça ou rien. »

Dans la poursuite de ce rêve musical, le jeune duo a récemment signé un contrat de deux albums avec Glad Production, une petite maison de production musicale située sur la Rive-Sud de Montréal. « J’ai travaillé en studio avec des gens d’un côté et de l’autre, mais ce sont les premiers artistes que je signe, les premiers avec lesquels j’ai envie de m’investir » confie Jean-Sébastien Gladu, producteur et agent du duo.

_K7A6490

Le premier opus de Café Vanille sera majoritairement composé de pièces anglophones, mais cela ne signifie pas qu’ils laisseront leur langue maternelle de côté. « Je pense qu’on va quand même rester attachés à nos racines, mais on a envie de percer un peu partout et l’anglais, ça s’écoute partout, explique Guillaume, et on aime chanter en anglais! » En concert, seule la guitare les accompagne, mais on nous promet qu’on retrouvera un son beaucoup plus riche sur l’album. « On va entourer la guitare avec plein d’instruments : des cuivres, des percussions, de la basse », précise Michael, qui a appris le piano en autodidacte et commence la guitare. Guillaume, en plus de gratter la guitare, renouera vraisemblablement avec les percussions, un ensemble d’instrument auquel il a été initié à l’âge de 7 ans. Décidément, le groupe semble bien savoir où il s’en va et l’on ne peut faire autrement que de lui souhaiter une bonne route.

_K7A6608

 

Questions musicales en rafale

MatTv.ca : Si vous étiez coincés sur une île déserte avec un seul album, lequel choisiriez-vous?

Guillaume : Je vais donner les raisons pour lesquelles je vais choisir cet album-là. Sur une île déserte, j’imagine qu’il fait chaud, à moins qu’on parle du Groenland où il n’y aurait personne et ce serait vraiment plate, alors ce serait l’album In Between Dreams de Jack Johnson.

Michael : Moi c’est Coldplay, pas le dernier album, mais l’autre avant, celui avec la chanson Paradise, avec ça, on s’évade! [NDLR l’album s’intitule Mylo Xyloto]

 

MatTv.ca : Avec quel artiste aimeriez-vous le plus collaborer?

Guillaume : Je sais pas. J’aime voyager dans la musique. Jack Johnson c’est ma source d’inspiration la plus grande, mais il y a beaucoup d’artistes que je respecte beaucoup et que j’adore, mais OK, je vais dire Jack Johnson parce que ça ne me tente pas de chercher.

Michael : Ce serait Bruno Mars ou James Arthur, un gars d’Angleterre qui a remporté X-Factor 2012.

Guillaume : Tu vois, je vais y aller même plus petit que ça avec Koriass, un rappeur québécois. J’aimerais fortement travailler avec lui.

 

MatTv.ca : Quel est le meilleur spectacle auquel tu as assisté?

Guillaume : Je n’ai pas vu beaucoup de spectacles, mais plus tôt cette année, quand je suis allé aux États-Unis à Charleston en Caroline du Sud, il y a un endroit où il y avait toujours des spectacles. J’ai assisté au concert de SOJA, un band reggae. C’était incroyable, ils ont donné un show malade.

Michael : Coldplay, il y a deux ans, le spectacle de l’album dont je parlais. C’était dingue!

_K7A6533

MatTv.ca : Quelle chanson as-tu honte d’avouer que tu aimes?

Guillaume : C’est Classic de MKTO. Baby, you’re so classic! Elle est vraiment pop, c’est super cheesy.

Michael : Je sais pas…

 

MatTv.ca : C’est sûr qu’il y en a une, Vanilla Ice? Les Backstreet Boys?

Michael : Backstreet Boys!

Guillaume : Mais il n’en a pas honte, c’est ça le pire!

Michael : J’ai été élevé avec les Backstreet Boys, 98 Degrees, *NSYNC,  tous ces groupes-là.

 

MatTv.ca : Ok, donc les Backstreet Boys, quelle est ta chanson?

Michael : C’est I’ll Never Break Your Heart.

_K7A6493

MatTv.ca : Quelle chanson aimerais-tu avoir composée?

Guillaume : Gangtas Paradise, haha non ce n’est pas vrai! Bohemian Rhapsody. Boom!

Michael : James Arthur, Suicide.

 

MatTv.ca : Quelle chanson chanterais-tu au karaoké, à 3 h, après avoir bu quelques verres?

Guillaume : C’est très rare que je fais du karaoké parce que je n’aime pas les foules. Si je n’ai pas ma guitare dans les mains, je ne suis pas capable de chanter.

 

MatTv.ca : OK, admettons que tu as consommé assez d’alcool et que tu te fiches de la foule.

Guillaume : Ce serait Black and Gold de Sam Sparro

Michael : I Believe I Can Fly de R. Kelly

Guillaume : Et il la torche en t******!

_K7A6578

Le duo dévoilera son premier simple Raise Your Glass dans quelques semaines alors que la sortie du premier album de Café Vanille est prévue pour l’été 2015. D’ici là, pour toute information et nouvelle concernant le duo, nous vous invitons à visiter et « aimer » leur page Facebook.

Crédit Photo: ©GladProduction

Vous pourriez aussi aimer...