Unis pour le Refuge

Le Show du Refuge à la Place des Arts 

IMG_2675

©RenaudVinet-Houle/MatTv.ca

Par Sara Avakian

La 24e édition du Show du Refuge avait lieu mercredi soir à la Salle Wilfrid-Pelletier à la Place des Arts de Montréal. Ce concert, organisé par et pour Le Refuge des Jeunes, a comme but d’amasser des fonds pour l’organisme dont la mission est d’aider les jeunes hommes en difficultés et sans-abri de 17 à 25 ans. Toujours sous la direction de Dan Bigras, cette édition du spectacle regroupait les artistes Bobby Bazini, Lulu Hughes, Valérie Lahaie, Breen Leboeuf, Marie-Josée Lord, Alex Nevsky, Dominic Samian, Roch Voisine, l’humoriste Dominic Paquet et le chef d’orchestre Alain Sauvageau.

C’est France Labelle, la directrice du Refuge des Jeunes, qui a lancé le bal en prenant la scène pour y livrer un discours. Elle a remercié plusieurs dizaines de personnes dont Dan Bigras pour son travail exceptionnel à titre de porte-parole de l’organisme et ICI Radio-Canada qui assure une belle visibilité à l’organisme en télédiffusant le Show du Refuge depuis 1993. Madame Labelle a aussi profité de cette tribune pour rendre hommage aux 18 000 jeunes que l’organisme a aidés depuis sa création, mais aussi à ceux qui les ont malheureusement quittés. Yannick, décédé du SIDA dans les années 1990. Emmanuel, mort d’une surdose entre les murs du Refuge. Éric, qui n’avait pas de famille, mais dont le chat Grimm vagabonde toujours dans les couloirs de l’immeuble. Et la liste continue… C’est pour tous ces jeunes hommes que le Refuge existe.

IMG_2557

 

À la suite de son discours, la directrice a laissé place à Dan Bigras, qui lui, a amorcé le concert en interprétant Jimmy le kid et Abandonné, deux titres tirés de son plus récent album Le sans visage. C’est Alex Nevsky qui a été le premier à rejoindre Bigras sur scène. Armé de son tambourin, celui qui a remporté trois Félix au dernier Gala de l’ADISQ nous a offert une chanson qui a bien réveillé la foule, la très accrocheuse Les coloriés. Par la suite, le porte-parole de l’organisme a troqué sa guitare pour un saxophone et s’est lancé dans l’interprétation d’une reprise de la chanson folk The House of the Rising Sun, popularisée par le groupe The Animals. Il a été rejoint par l’ancien d’Offenbach Breen Leboeuf après le premier refrain.

Entre les pièces, Dan Bigras en profitait pour parler à la foule, pour raconter des blagues ou des anecdotes. Il a conté que son entourage lui demandait souvent s’il était tanné de passer autant de temps « dans un endroit de misère », en parlant du Refuge. « Ce n’est pas un endroit de misère, leur répond-il, c’est un endroit de résilience. » Sur ces paroles, le sympathique Bobby Bazini s’est joint au chanteur pour jouer Cold, Cold Heart, une chanson originale du jeune homme de Mont-Laurier.

IMG_2663

« Si c’était moi qui avait eu cette idée, vous vous seriez dit que j’ai fait une rechute », a blagué Bigras, à propos du prochain morceau qui a uni la frissonnante voix soprano de Marie-Josée Lord au rap de Samian. C’est d’ailleurs cette performance qui a déclenché la première ovation debout de la soirée. Après cet intéressant duo, la chanteuse Lulu Hughes a entonné la poignante Solitude issue de son album éponyme.

On a enchaîné tout en douceur avec la ballade Délivre-moi durant laquelle Roch Voisine était accompagné par Valérie Lahaie, une jeune chanteuse qui s’est fait connaître grâce à sa participation à l’émission La voix. La bande a clos la première partie du spectacle avec une reprise de la légendaire Amazing Grace, chantée avec puissance par Marie-Josée Lord, Breen Leboeuf, Lulu Hughes et Dan Bigras, avant d’être rejoints par les autres artistes qui eux formaient une chorale.

Au retour de l’entracte, le porte-parole du Refuge est remonté sur scène, suivi de près par Dominic Paquet, qui arborait le « look Bigras » d’antan : un jean délavé, une camisole blanche qui laissait paraitre ses nombreux tatouages et finalement, une perruque aux cheveux longs. « Hey, ça fait 20 ans que je n’ai pas porté ça! », a lancé Dan. « J’avais le choix entre le vieux Dan laitte ou le nouveau Dan…sympathique », a répondu l’humoriste sous les rires du public. Les deux Dan ont ensuite livré une interprétation comique de La rivière perdue.

Après ce passage humoristique, Valérie Lahaie et Dan Bigras nous ont montré l’étendue de leur talent de pianistes en exécutant une pièce instrumentale et Aimons-nous. Roch Voisine a enchaîné avec une pièce anglophone, By Myself, qu’il a jouée en s’accompagnant lui-même à la guitare ainsi qu’à l’harmonica. Samian a poursuivi tout en contraste en rappant Rez, une pièce tirée de son plus récent album Enfant de la terre. À la demande de l’artiste, la foule était debout, poing en l’air, pour se rappeler la cause qui nous rassemblait tous à la Place des Arts.

IMG_2584

Marie-Josée Lord et Lulu Hughes se sont retrouvées pour chanter la célèbre chanson de Starmania, Le monde est stone. Une performance d’une intensité qui donnait des frissons! Puis sous le son de la trompette, Breen Leboeuf a rejoint Dan Bigras et Lulu Hughes sur les planches pour interpréter l’un des plus grands succès de son ancien groupe, Mes blues passent pu dans porte. En conclusion, Alex Nevsky et tous les artistes ayant participé au show nous ont chanté le ver d’oreille On leur a fait croire.

En premier rappel, Bobby Bazini a joué sa pièce Wish You Were Here accompagné d’un choeur formé par les autres artistes présents et le public. Puis Dan Bigras a clôturé le spectacle avec la touchante Voir un ami pleurer avec deux choristes.

On peut donc dire que cette 24e édition du Show du Refuge a été un franc succès puisque le spectacle était divertissant, de grande qualité et surtout, a fracassé les records de vente.

Pour ceux qui désirent voir tout le tout en son et images, le spectacle sera diffusé sur les ondes d’ICI Radio-Canada le 21 décembre prochain.

Crédit photo: ©RenaudVinet-Houle/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...