Sainte-Justine au cœur du monde

Unis pour les enfants de l’Éthiopie!

MOL_5552

©Marc-Olivier Lebrun/MatTv.ca

Par Stacy Rajarison

Tous étaient rassemblés à la salle de réception Le Crystal dimanche soir pour amasser des fonds et pour contribuer chacun à sa manière à la cause de Sainte-Justine au cœur du monde.

Fondée en 2005 par le cardiologue pédiatre Joaquim Mirό et la chirurgienne cardiaque pédiatrique Nancy Poirier et ne disposant d’aucune subvention gouvernementale, Sainte Justine au cœur du monde a pour objectif de réaliser des missions en cardiologie pédiatrique à l’étranger afin de soigner des enfants atteints de problèmes cardiaques. Après avoir changé des vies au Maroc et en Égypte, l’organisme se dirigera vers une autre destination cette année.

Du 25 avril au 11 mai 2014, une équipe de 30 spécialistes de Sainte-Justine se rendra au Heart Center, un centre de cardiologie à Addis Abeba en Éthiopie pour une première mission dans le cadre d’un projet qui s’étalera sur quatre ans. « Nous avons l’occasion de faire les choses les plus belles que l’humanité puisse faire, c’est-à-dire bénévolement utiliser la science pour traiter des enfants atteints de malformations cardiaques et à apprendre à des équipes locales à se débrouiller toutes seules », nous a expliqué le Dr. Mirό. En effet, un des buts de la mission est de rendre les centres médicaux visités autonomes à la suite de leur passage en Éthiopie.

 

Étienne Drapeau, porte-parole

MOL_5443

Pour l’occasion, Étienne Drapeau, porte-parole de la cause, a interprété des pièces de circonstance, soit Tous ensemble (Inch’Allah), T’es ma femme, t’es la plus belle (chanson qu’il a dédié à toutes les femmes de la mission)et Le  monde est beau. « Je suis fier et honoré d’être ici » a mentionné celui qui est un habitué des missions humanitaires. En plus d’être actuellement en plein travail sur son prochain album, l’auteur-compositeur-interprète planifie un prochain voyage humanitaire pour cet été. « Chaque petit geste compte parce qu’en bout de ligne, on sauve des vies », nous rappelle Étienne Drapeau.

 

Un défilé de mode signé Lacasse

MOL_6144

Par la suite, il a pris part en tant que mannequin au défilé du créateur Yves Jean Lacasse. En l’absence de La semaine de la mode cette saison, Lacasse en a profité pour nous dévoiler les nouveaux ensembles de la plus récente collection de sa boutique ENVERS. Bénévoles, médecins et mannequins professionnels ont défilé sur la passerelle dans des tenues aux couleurs vives et faits à partir de matériaux raffinés en provenance en partie du Maroc: une collection empreinte d’ethnicité et de romantisme, soit à la lumière de la marque de commerce du designer.

 

Des prestations musicales pour la cause

MOL_6514

La chanteuse d’origine algérienne Lynda Thalie a également contribué à l’ambiance musicale de la soirée en nous offrant une prestation de sa chanson  Dance Your Pain Away (La tête haute ) et par le fait même en faisant danser le public dans la salle. « La vie m’a gâtée et m’a donné des enfants en pleine santé. Je me dis qu’à chaque fois que je vais pouvoir donner de ma voix, de mon temps, d’un sourire, je vais le faire, juste histoire de redonner et c’est tellement noble comme mission », nous a-t-elle confiée.

Fraîchement arrivé d’une tournée de spectacles en France, Corneille est venu aussi y donner du sien. À la veille du 20e anniversaire du génocide rwandais, chanter pour cette cause revêtait une importante signification pour le chanteur qui y est allé  d’une belle performance acoustique de sa pièce Le récit. Au grand plaisir de tous, il a ensuite conclu avec son classique Parce qu’on vient de loin.

Musique, mode, échanges, mais surtout un souci d’implication sociale étaient au cœur de cette soirée-bénéfice bien réussie!

Pour plus de renseignements, visitez www.stejustineaucoeurdumonde.org

Crédit photo: ©Marc-Olivier Lebrun/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...