Rockfest 2017, jour deux

Bouette, punk et death metal!

2016_06_22_Rockfest_040

©Simon Paradis/MatTv.ca

Par : Sophie Dumont

Tels de vrais survivants du Rockfest (dans la bouette) 2017, l’équipe de MatTv est toujours bien présente pour vous faire un compte rendu du déroulement des événements. Côté météo, le soleil a pointé son nez en ce samedi matin, ce qui n’a pas manqué de ravir tous les campeurs présents sur place ainsi que les festivaliers aux pieds mouillés. Malgré la pluie qui continuait toutefois toujours à déferler hier, les groupes invités n’ont pas manqué d’électriser la foule et de raviver l’esprit rock chez les quelques fêtards qui s’étaient couchés trop tard la veille (pour ceux qui avaient dormi).

Comme entrée en matière, rien de moins que Pennywise pour nous réveiller! Quoi de mieux qu’un bon vieux Fuck Authority chanté en chœur avec un café pour bien démarrer la journée. Suivi du groupe Wu-Tang Clan, nous avons eu la chance de  bouncer aux sons de Gravel Pit, C.R.E.A.M et It’s Yourz.

2016_06_22_Rockfest_031

©Simon Paradis/MatTv.ca

Nous avons ensuite quitté la scène principale, bravé l’immense marée de boue en laquelle s’était transformé le sol qui sépare les trois scènes et avons atteint la scène Headrush à temps pour la prestation de Metal Lord en compagnie de Jérémy Gabriel. Loin de ressembler à « un genre de joke » comme  l’avaient prédit certains, le groupe de musique a interprété la version métal de la pièce I don’t care de Gabriel pendant que ce dernier les accompagnait avec son style habituel et un contrôle impeccable. Il a exécuté une performance qui a semblé en étonner plus d’un en chantant avec une voix juste qui se mariait merveilleusement bien avec le style heavy de Metal Lord.

2016_06_22_Rockfest_043

©Simon Paradis/MatTv.ca

Après une brève pause nourriture, nous nous sommes ensuite dirigés vers le show de Bad Religion avant de s’approcher le plus possible de la scène Budweiser pour The Offspring. Interprétant leurs plus populaires hits tels que The Kid’s Aren’t Alright, Why Don’t You Get a Job et Self Esteem, les membres du groupe ont littéralement créé une vague d’euphorie parmi la foule survoltée. J’ai tenté à plusieurs reprises d’enregistrer des vidéos live pendant ces succès pour pouvoir vous partager un peu de ce moment magique, mais l’énergie déployée par le public dissipé rendait très périlleuse la simple tentative de tenir mon cellulaire au-dessus de ma tête.

2016_06_22_Rockfest_071

©Simon Paradis/MatTv.ca

Afin de ne pas être renversés par la marée humaine toujours plus agitée, nous nous sommes un peu éloignés de l’action pour mieux savourer l’expérience Rammstein qui suivait. Véritables génies du spectacle, ceux-ci en ont mis plein les oreilles et la vue aux quelque 200 000 personnes venues les écouter. Entamant leur prestation avec un mixte de tous leurs succès, le groupe d’origine allemande a offert une généreuse présentation d’environ une heure trente. Avec une maitrise impressionnante de la pyrotechnie associée à la voix gutturale du chanteur et au puissants sons de métal industriel qui les caractérise, Rammstein a été sans contredit l’événement le plus marquant du Rockfest jusqu’à maintenant.

Enfilant nos bottines imbibées d’eau et de boue, nous retournons donc sur le site dans le but de vous offrir d’autres vidéos live des groupes à venir et un compte rendu de la journée d’aujourd’hui. À plus tard!

Crédit photo : Simon Paradis/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...