Pierre Lapointe au Théâtre Outremont

Une soirée délicieusement mélancolique

© Laura ChoquetChoquet/MatTv.ca

Par : Justine Millaire

Mercredi dernier, Pierre Lapointe donnait un spectacle au Théâtre Outremont. L’occasion d’un spectacle intime et contemplatif.

Dans une obscurité à peine rompue par quelques éclairages et effets de lumière, l’auteur-compositeur-interprète a saisi son public par l’intensité de ses textes. Pierre Lapointe a prévenu qu’il allait s’aventurer dans des thèmes sombres, ajoutant à la blague que l’on aurait peut-être à se trouver quelqu’un à qui parler à la fin du spectacle. Il a effectivement exploré entre autres les misères amoureuses, la solitude et la honte face au fait d’être humain (rien de moins). Le spectateur a pu être plongé en transe, porté par ces textes puissants et la grande beauté de la voix de Pierre Lapointe. Et à travers toute cette noirceur demeurait toujours une note d’espoir, qui finissait toujours par surgir.

Au niveau musical, l’artiste était uniquement accompagné d’un piano et d’un marimba (une sorte de grand xylophone d’origine africaine). Ce mélange étonnant était très agréable à l’oreille. Le son cristallin du piano, habituel dans l’œuvre de Pierre Lapointe, se mariait à merveille avec le marimba, dont la rythmique pouvait transmettre autant la joie que l’angoisse. Les deux instruments ensemble mettaient en valeur les textes et contribuaient grandement à l’atmosphère onirique de la soirée. Pierre Lapointe avait dit que ce serait bien difficile de ne pas aimer cette musique, et je suis tout à fait d’accord avec lui.

© Photo officielle

En plus d’avoir joué ses dernières chansons, Pierre Lapointe a également joué l’une de ses premières pièces (Pointant le nord), nous donnant par le fait même l’occasion de constater tout le chemin parcouru depuis ses débuts. Et sans aucun doute, vu la profondeur de ses textes et l’intensité de sa performance, cet artiste a encore une belle et longue carrière devant lui.

Ce spectacle était dans la dernière ligne droite de sa tournée entamée pour son album La science du cœur. Pour ceux que cela intéresse, il reste encore quelques spectacles au programme un peu partout au Québec.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...