#MTLenLum : Barbara Hendricks

Le phare de cette 15ème édition

photo001b

©Courtoisie

Par Jean-Baptiste Henry

Présente le vendredi 21 février 2014 à la Maison symphonique de Montréal pour une représentation de son show Romantisme, Impressionnisme et Cabaret avec le talentueux pianiste qui l’accompagne Love Derwinger.

On a maintes fois loué son timbre d’opale et la limpidité de son soprano qui parle directement à l’âme. Cette voix-là a retenti dans les salles d’opéra, mais aussi vibré dans les cathédrales du monde entier. Barbara Hendricks est assurément une voix, une grande voix avec un V majuscule. Pour elle, engagement artistique et engagement humanitaire sont étroitement liés. Perfectionniste, travailleuse acharnée, elle est toute entière possédée par son art.

Ce 21 février 2014, elle a offert une magnifique prestation en nous offrant des textes en allemand, français et anglais de Brahms, Fauré, Barber, Schonberg et Weill.

Chez elle, la musique va à l’essentiel: l’amour, la mort et Dieu. Cette belle dame à la grande âme n’est pas une diva. Elle est bien davantage: une femme, séduisante et sereine d’une grande sincérité.

Vous pourriez aussi aimer...