#MatPlusUltra: Otakuthon 2019

Du manga et bien plus

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

L’Otakuthon était de retour au Palais des Congrès de Montréal le weekend dernier et comme à chaque année une foule immense a envahi les lieux pour les trois jours de l’évènement.

Une convention comme l’Otakuthon est une multitude de petits et grands événements et malgré la meilleure planification il est impossible de tout voir et de participer à tout. L’an dernier une bonne partie de mon Otakuthon fut passé en entrevue avec des artistes qui prêtaient leur voix à certains de personnages d’animés populaires. Cette année par contre j’ai mis de coté l’enregistreur et j’ai décidé de prendre part à des événements plus associés à l’Otakuthon. Donc après la visite des différentes salles, marchande, jeux vidéo, jeux de table et du Café Cosplay. J’ai pris quelques clichés avant de me rendre à  la mascarade. Oui la mascarade est aussi présente aux autres conventions, mais pour une raison que je n’arrive pas encore à décrire, la mascarade de l’Otakuthon se différencie par son énergie et peut-être que d’avoir la foule chanter de tout coeur la chanson de l’émission Pokémon en français et en anglais à tour de rôle est un des facteurs qui lui donnent cette touche de je ne sais quoi.

Qui dit Otakuthon dit aussi cosplay, car les costumes sont part entière de la tradition qu’est l’Otakuthon et la promotion de la culture japonaise à travers le manga et d’autres éléments, et de les voir aussi bien représenté par les participants peu importe leur ethnie, sexe ou religion démontre l’amour et la fraternité qui existe dans ce milieu. J’ai eu le plaisir de croiser des participants et participantes de la mascarade lors de la journée, et malgré les multiples demandes de photos, toutes les personnes que j’ai approchées pour prendre une photo ont accepté avec un sourire sincère. Parmi les cosplayers que j’ai eu le plaisir de côtoyer, il y avait Regnocosplay, Kinniaricosplay, NatsuHanaCosplay, BubbleErza, Valkyrjacosplay, même les Armuriers d’Atlantide étaient présents, Il y en avait bien plus mais ceux-ci on prie le temps de me remettre leur carte de visite donc il est possible pour moi de les identifier.

Pour plusieurs de ma génération, Goldorak fut le principal robot géant de l’univers de l’animé qui a marqué mon enfance. Mais le monde du Gundam est bien plus, je me suis donc rendu pour une démonstration d’assemblage de figurines de la firme Bandai. On nous invite à nous asseoir et l’on dépose devant nous sur la table une enveloppe contenant de petits outils de modéliste et ainsi qu’une boîte contenant une figurine à assemblé dans la forme du personnage de Goku de la série DragonBall. Il y avait longtemps que j’avais assemblé un modèle réduit, et la qualité du produit de Bandai fut une grande surprise pour moi, non seulement il est simple à assembler mais aussi ne requière aucune colle ou peinture.

Il y a bien des comparatifs entre les ComicCons et l’Otakuthon mais il y a aussi bien des différences, certain préfère l’un sur l’autre, de mon coté j’apprécie la différence entre chacun ce qui me permets de visiter chacun année après année et d’y découvrir quelque chose de nouveau à chaque fois. Une mention honorable au maître de cérémonie Sébastien Mineau qui a su animer la mascarade et les préliminaires du WCS avec humour lors de ce weekend.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...