LVJ2_AAA4_Arina 1

La Voix Junior : Auditions à l’aveugle

Quatrième ronde des auditions à l’aveugle 

LVJ2_AAA4_Paul 1

© OSA IMAGES ET TVA

Par : Marie Eve Archambault

La quatrième ronde des auditions à l’aveugle se passait hier sur la chaîne de TVA. Encore une fois, les jeunes candidats se sont donné corps et âme afin de prouver tout leur potentiel aux trois coachs qui leur restaient seulement 6 sièges à combler dimanche soir. Voici trois candidats qui ont su épater la galerie.

Tout d’abord, l’émission a débuté en nous présentant le jeune Paul Moreau qui nous a coupé le souffle avec son interprétation de Mistral gagnant. Toute en simplicité, mais sans retenue, le jeune homme a livré une chanson à sa couleur qui nous présentait bien à quel genre d’artiste nous serons confrontés à travers la compétition. Lorsque le coach Nevsky lui a demandé quelle version l’avait intéressé, le candidat a répondu tout bonnement : « La mienne ». Toutefois, cette question ne pénalisera pas le coach Alex Nevsky qui peut s’avérer bien chanceux de le compter parmi son équipe.

LVJ2_AAA4_Arina 1

© OSA IMAGES ET TVA

À la grande surprise, la petite Arina Mireille Petukhov m’a scié les jambes en deux avec son interprétation de La Vie en rose d’Édith Piaf où derrière ce petit corps se cache curieusement une femme de 40 ans de métier. Avec grâce et élégance, cette candidate âgée seulement de 12 ans nous a prouvé qu’il y a du talent à l’état brut au Québec. Elle maîtrisait sa voix comme quiconque sait le faire et je vous avouerai que je suis bien impatiente de la voir évoluer au sein de l’équipe de Marie-Mai.

LVJ2_AAA4_Lou 2

© OSA IMAGES ET TVA

Bien évidemment, nous avons eu toute une surprise en voyant aller la jeune Lou Granger-Deschamps casser la baraque. À l’instar de son père, Martin Deschamps, Lou a réussi à réchauffer le studio par son dynamisme et son énergie. Toutefois, elle a été reconnue d’abord et avant tout pour son talent, mais il va sans dire que son papa l’a grandement inspirée : « Mon père, c’est un modèle de persévérance. Il m’a appris que quand tu as une idée dans la tête, tu fonces. » Certes, ce précieux conseil l’aura amenée dans l’équipe de Marie-Mai.

Il ne reste que 3 places dans chacune des équipes. Qui réussira à faire tourner les sièges des coachs la semaine prochaine? Pour le savoir, je vous donne rendez-vous dimanche dès 19 h sur TVA.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...