La chronique littéraire : Lilie, tome 3 – L’apprentie adulte

D’apprentie à jeune adulte

© www.renaud-bray.com

Par : Johanne Mathieu

L’écrivain Samuel Larochelle présente ici le troisième volet des aventures de Lili Jutras dans Lili, tome 3 – L’apprentie adulte, paru chez les Éditions Druide. L’auteur démontre dans ce roman que la vie peut parfois être très intense durant l’adolescence et que même à un jeune âge, il peut y avoir bien des épreuves à affronter et qui peut pousser quelqu’un à vieillir prématurément.

Dans ce troisième tome, Lili n’a pas encore seize ans, mais les événements l’amèneront plus rapidement qu’elle ne le croit vers l’âge adulte. Elle décide d’obtenir son permis de conduire et elle doit aussi apprendre à vivre une relation à distance, alors que son amoureux Alexis déménage à Montréal et essaie de s’adapter à son nouveau quotidien d’élève-athlète. Sa relation survivra-t-elle au temps et à la distance? Mais les événements la bousculent encore davantage, alors qu’un premier drame majeur la frappe de plein fouet : elle devra se relever de la mort de l’un des êtres qui comptent le plus pour elle. Alors qu’elle doit affronter cette épreuve et faire son deuil, Lili demeure présente pour ses amis et son amoureux dans les moments difficiles, jusqu’à se perdre et s’oublier. Après avoir abandonné la musique, Lili n’est jamais parvenue à retrouver une passion, une identité qui la définissent. Quand pensera-t-elle enfin à elle? Il est peut-être temps pour elle de le faire…

© www.fugues.com

Dès les premières pages du roman, le lecteur est plongé dans l’intensité que peut réellement avoir la vie, et il sera happé par celle-ci tout au long, comme il l’a été dans les deux premiers tomes, mais plus encore. Tout est en sensibilité à fleur de peau et en émotions, encore une fois, dans cette œuvre si humaine et émouvante de Samuel Larochelle. Les thèmes continuent d’être actuels, l’auteur aborde le défi d’affronter un premier drame majeur à l’adolescence, le désir d’obtenir son indépendance, les relations à distance, les troubles alimentaires, les différentes nuances de l’amitié… Et toujours la volonté de trouver son identité. Malgré tout le drame et la noirceur que doivent traverser les personnages du roman, la lumière n’est jamais bien loin et l’humour toujours aussi présent. Une œuvre brillamment créée, qui reflète bien l’adolescence, avec toute sa complexité, ses réalités, ses joies, ses déceptions et ses épreuves.

Lili, tome 3 – L’apprentie adulte, de Samuel Larochelle (2019), Éditions Druide, Montréal, 282 pages.

Vous pourriez aussi aimer...